notre petite planete

Balade au château de Fénelon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Balade au château de Fénelon

Message  victoria le Mar 8 Mai - 20:56

Bonjour,


Quoi de mieux pour se ressourcer que de faire une virée en Dordogne Wink .

Ce lundi 7 mai, je suis donc partie sous un beau soleil dans le Périgord Noir visiter le château de Fénelon. Suivez-moi ! Very Happy .

Le château de Fénelon se situe en Périgord noir, au sud-est du département de la Dordogne. Dominant la vallée de la Dordogne, il est implanté sur une hauteur, un kilomètre à l'est du village de Sainte-Mondane, dans un site inscrit depuis 1951 sur plus de 14 hectares1. C'est une propriété privée, ouverte à la visite.

Il a été bâti au XIIe siècle, et modifié aux XIVe, XVIe et XVIIe siècles.

Après avoir été un repaire cathare aux XIIe et XIIIe siècles, l'ancienne forteresse joua un rôle stratégique durant la Guerre de Cent Ans et fut assiégé à maintes reprises. Transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle, le château fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion du XVIe siècle.



Inscrit aux monuments historiques en 1927, il est classé en 1962. Trois dépendances extérieures au château sont également inscrites depuis 1962 : la ferme de la Condamine, la maison de la nourrice et la métairie de Fraysange.

Inscrit dans une double enceinte, ce château dresse sa puissante silhouette au dessus de la vallée de la Dordogne. Il est incontestablement l’un des plus beaux châteaux du Périgord. Il fut la demeure natale de François de Salignac de la Mothe Fénelon (1651-1715), archevêque de Cambrai, précepteur des Enfants de France et auteur des " Aventures de Télémaque ".

Bâti sur une succession de terrasses rocheuses, il mêle habilement le caractère guerrier du Moyen-Age à l’élégance de la Renaissance.

Perché sur les hauteurs de Sainte-Mondane, le château de Fénelon domine la vallée de la Dordogne.

Autour de l'an mil, Fénelon était le nom porté par une famille noble qui possédait Sainte-Mondane et d'autres terres. Par le traité de Brétigny en 1360, les Seigneurs de Fénelon prêtèrent serment d'allégeance au roi d'Angleterre, Edouard III.

En 1375, le château appartient aux Anglais, mais le 23 juin de la même année, mal gardé, le château passe aux mains des Français.

E, 1445, la seigneurie de Fénelon est la pleine possession des Salignac, puissante famille périgourdine, qui donna à la forteresse la forme que nous lui connaissons aujourd'hui.

En 1568, Bertrand de Salignac, plus connu sous le nom de Monsieur de la Mothe, embellit encore le château par l'acquisition d'un riche mobilier. Ambassadeur de France sous Charles IX, il fut envoyé en mission auprès de la reine d'Angleterre, Elisabeth 1ere. Il joua une partie difficile pour conserver Calais à la France, adoucir le sort de Marie Stuart, et faire admettre la Saint-Barthélémy.

Le 6 août 1651, François de Salignac de la Mothe de Fénelon (plus connu sous son nom d'écrivain, Fénelon) naît au château. Cadet des enfants de Pons de Salignac et de Louise de la Cropte Saint Abre, devait plus que tout autre illustrer sa famille. Disciple de Bossuet, précepteur des petits-enfants de Louis XIV, académicien, archevêque de Cambrai, il fut disgracié par le Roi dans l'affaire du quiétisme.


Vers la fin du XVIIIe siècle, les Salignac n'habitaient plus le château, qui servit sous la Révolution comme une vulgaire métairie. On y élevait des vers à soie. Repris au milieu du XIXe siècle par la famille de Maleville qui le restaura, le château de Fénelon appartient aujourd' hui à la famille Delautre, qui s'efforce de lui conserver sa beauté et son caractère.

La particularité du château de Fénelon tient à son système défensif, qui est d'ailleurs particulièrement bien conservé. En effet, il présente une triple enceinte et huit tours qui, au fil de son histoire, lui ont garanti sa sécurité.

Ce système défensif remonte principalement au XVe et XVIe siècles. Des travaux de terrassement considérables ont été réalisés pour l'aménager, et à de nombreux endroits, le rocher a été taillé pour servir d'assises aux murs.

Le système défensif est remarquable par son ampleur et sa conception. Trois enceintes fortifiées, flanquées de huit tours, cernent le château selon le schéma suivant :

* Deux enceintes concentriques encadrent le chemin d'accès. Elles s'enroulent autour du château sur la gauche, pour que les assaillants qui tenteraient de remonter le chemin, présentent aux assiégés leur flanc droit, non protégé par le bouclier.

* La première ligne de défense n'est qu'un simple mur , pour n'offrir aucun refuge à d'éventuels assaillants qui l'auraient franchie.

* La troisième enceinte, située au sud, défendait la basse-cour, lieu de refuge pour les paysans et leurs animaux.



Le château de Fénelon est aujourd'hui la propriété d'une famille qui s'investit dans sa conservation et sa restauration.

En route pour la visite guidée dans les dédales du château Very Happy .

Après avoir remonté une longue allée, nous passons la porte d'entrée du château. Celle-ci est appelée "châtelet" et date du XVIe siècle. C'est un des points stratégiques du château ; c'est pourquoi, elle est percée de petites canonnières. La surveillance de cet endroit est renforcée par l'échauguette, une petite tourelle érigée en hauteur. Il s'agissait là d'un poste de guet assuré par cette petite tourelle en encorbellement.



En suivant ensuite les flèches du parcours, nous nous trouvons dans ce que l'on appelle la lice. Ce terme désigne l'espace situé entre deux remparts. Elle servait de lieu d'entraînement pour les soldats. Quand sa surface était suffisante, des tournois y étaient organisés.

Après avoir parcouru quelques dizaines de mètres, on arrive au niveau de la défense en éperon. Cette forme permettait de n'avoir aucun point mort dans le système défensif, d'où la difficulté de s'approcher de la muraille.

A l'angle opposé, on peut apercevoir un bassin. Il s'agit en fait d'un pédiluve (XVIIe siècle), alimenté par l'eau de pluie, dans lequel étaient baignés les pieds des chevaux au retour des chasses ou des promenades, mais aussi avant qu'ils ne pénètrent sur l'esplanade sur laquelle est bâti le château.



Pour arriver sur l'esplanade, nous passons sous un deuxième châtelet. Là, sur la droite s'élève la façade sud du château. Elle date du XVe siècle, et elle est constituée du corps de logis et de deux tours. Leur position en faisait des points de tirs privilégiés pour les arbalétriers puis, plus tard, pour les armes à feu. On peut noter que la base de ces tours est enflée. Il ne s'agit nullement d'un défaut architectural, mais d'une particularité inscrite dans le système défensif de la forteresse. En effet, cette "enflure" permettait aux projectiles lancés depuis les tours de rejaillir sur l'ennemi.


En continuant d'avancer tout droit, sur notre gauche, se situe la caserne, aujourd'hui transformée en boutique et salon de thé. J'attire votre attention le beau dallage en galets ainsi que la charpente apparente du toit. Sur votre droite, s'élève la façade ouest, la plus ancienne : en effet, elle fut bâtie aux XIIIe et XIVe siècles. C'est sur cette façade que se trouve le donjon. Le donjon était au Moyen Age la partie essentielle d'un château. Outre son rôle défensif (c'est de là que se faisait le commandement militaire), il permettait aussi au seigneur d'affirmer sa puissance. Au XVe, il perd ce rôle militaire pour devenir un corps de logis. Mais au XVIe siècle, les guerres de religion sévissent dans la religion et le donjon fait à nouveau partie du dispositif de défense. Au bas, de la façade, vous remarquerez la présence d'un bassin. Il s'agissait d'une réserve d'eau de pluie.

La façade nord est celle par laquelle vous accéderez à la cour d'honneur. Au XVIIe siècle, le pont-levis a été remplacé par un très bel escalier à double révolution. C'est également à cette époque que furent construites la terrasse et la balustrade qui la borde.



On pénètre donc dans la cour d'honneur. Celle-ci abrite plusieurs éléments essentiels du château.

D'une part, c'est là que se trouve le puits. Celui-ci est exceptionnel. En effet, sa profondeur est de plus de quatre-vingt-dix mètres. Il est entièrement taillé par la main de l'homme dans le roc (époque crétacée). Sa construction demeure donc un mystère pour les archéologues, même si les historiens supposent qu'il devait exister une faille géologique naturelle à cet endroit. Le site étant occupé dès l'époque mérovingienne, cette faille a été explorée pour découvrir, au fond, une rivière souterraine débouchant dans une grande cavité. La construction du château, au cours des siècles, s'est articulée autour du puits, l'enfermant ainsi dans la cour d'honneur où il est protégé. Ce puits a alimenté le château en eau jusque dans les années 1950.



C'est aussi depuis la cour d'honneur que l'on accède à la chapelle. Sa construction remonte au XIIIe siècle, bien qu'elle fut remaniée au XVIIe siècle. La chapelle se situe dans l'une des tours de la façade est. Tous les enfants de la famille Salignac de la Mothe de Fénelon y ont été baptisés, dont le futur archevêque en 1651. Elle abrite en autre une Vierge en calcaire polychrome du XVIe siècle.

Depuis cette cour d'honneur, nous pouvons également accéder à certaines salles du château et au riche mobilier qu'il abrite. Jean-Luc Delautre, le propriétaire du château de Fénelon décide de repenser totalement le concept de visite. Ayant la chance de posséder une belle collection de meubles et objets, il imagine, avec la complicité de son fils, Jean-Julien, un circuit qui serait comme un voyage dans le temps en s’appuyant sur la perception des arts décoratifs. Un parcours libre, avec un sens unique de circulation sur trois niveaux, enchaîne les salles du Moyen-Âge à l’époque Empire.

Ainsi, nous pourrons découvrir la salle d'armes. Au Moyen-Age, chaque seigneur armait lui-même son château, selon ses moyens, et assurait sa sécurité. En temps de paix, les armes devaient être rangées dans des coffres et des armoires, à l'abri de l'humidité. Ici, sont exposés des armes de jets, un petit canon, des armures, des épées.
Cette salle d'armes, rassemblant 300 pièces (lances de joute, couleuvrines, hallebardes et épées), du XVe au XVIIIe siècle, a servi régulièrement de lieu de tournage pour des films comme Les trois mousquetaires, La véritable histoire de Cendrillon ou la série télévisée Gaston Phébus.

Dans la cuisine du donjon, l'élément principal est sans aucun doute la cheminée en anse de panier. A l'intérieur, se trouve un four à pain, ce qui constituait un privilège à l'époque. Le sol en pisé est une technique typique du Périgord Noir (sol composé de pierres longues plantées droites dans la terre battue).
Une photographie de 1880 a permis de rétablir la cuisine dans son état ancien. Elle a été aménagée avec des objets rares traditionnels d’art culinaire de la région, peyrols pour la cuisson des aliments, oules pour faire bouillir l’eau, et batteries de cuisine en cuivre.

La salle Renaissance, ou grande salle, est celle dans laquelle se réunissait la famille. Cette époque voit apparaître de nouvelles formes pour le mobilier. C'est ainsi que les châteaux sont meublés d'armoires en deux corps, de sièges à bras… Les façades de ces meubles sont ornées de scènes mythologiques historiées. Les tapisseries traduisent les récits de l'Antiquité. Le parquet en noyer date du XIXe siècle.

Au deuxième étage, se situent les chambres Louis XVI, Empire et le cabinet de curiosités. La visite du château nous conduit donc à travers les appartements du grand homme ; toutefois seule sa chambre conserve ses meubles, chaque autre pièce illustrant la mode d’un siècle passé : antichambre aux boiseries d’époque Louis XIII et meublée Louis XIV (XVIIe siècle), chambre Louis XIV, salon Louis XV, une autre chambre Louis XVI (XVIIIe) et enfin une dernière au mobilier Empire avec pattes de lion et motifs égyptiens (début XIXe).

Les meubles de la chambre Louis XVI sont de style néoclassique, c'est-à-dire faits de lignes droites, de motifs inspirés des chapiteaux et portiques gréco-romains. Le style empire apparaît, lui, au début du XIXe siècle, après l'expédition de Bonaparte en Egypte. On trouve alors un mobilier imposant, fait de formes géométriques. L'acajou est, à cette époque, très utilisé.

Le visiteur glisse ensuite vers le côté précieux du XVIIIe, avec une chambre meublée d’un lit à la polonaise et d’un mobilier doré, puis enchaîne sur le fameux cabinet de curiosités qui présente une étrange sirène, animaux naturalisés, coquillages et autres crustacés.

L’ensemble des pièces est plongé dans une ambiance musicale douce et des livrets, traduits en plusieurs langues pour faciliter la visite.

Retour sur la restauration :

Le 15 septembre 2006, au petit matin, un pan entier de la toiture de la tour des confitures se détache en un seul bloc dévalant les quelque 150 mètres séparant le bâtiment de la vallée de la Dordogne.

Cette toiture, très exposée aux vents et aux pluies, avait été restaurée il y a plus de 80 ans selon des techniques inadaptées. Restaurer une toiture en lauzes est devenu aujourd’hui quasiment impossible car il faut résoudre une double équation : obtenir l’autorisation par l’État d’extraire les pierres d’une carrière puis verser une redevance au propriétaire-exploitant de la carrière.

Aucune formation n’existe aujourd’hui pour transmettre le savoir-faire des lauziers" déplore Thierry Chapoulie, qui tient ses connaissances de son père et de son grand-père, et qui vient de recevoir le prix 2008 de l’association des Périgourdins de Paris. Ce travail exige une très grande connaissance de cette pierre calcaire qui pèse 700 kg au m2 et qui est taillée selon des règles très précises avec un marteau forgé comme il y a 200 ans. Le travail est long et complexe : des blocs de 40 kg doivent être retaillés avec une moyenne d’1 m2 par jour et par personne et un coût élevé (de 500 à 1 000 euros le m2).


Entrée depuis la grande allée (1er châtelet)

La chance de Jean-Luc Delautre fut de rencontrer Thierry Chapoulie qui a réalisé un travail de qualité pour un coût moindre, en composant un patchwork avec des tuiles neuves.
Heureux dénouement pour les propriétaires qui venaient par ailleurs de changer d’assureur (le précédent ayant dénoncé le contrat pour le motif qu’un château engendrait trop de sinistres !). Une bonne prise en charge ajoutée aux subventions promises de la Drac, devrait financer le chantier à 100 %.

Malgré des conditions d’achat complexes, il devient propriétaire en 1988 de ce domaine de 100 hectares comportant pigeonnier, ferme, granges, bergeries, métairies, écuries avec logement domestique. Des travaux énormes sont alors engagés : reprise des toitures et des sols, dont les parquets étaient pourris par des moquettes usagées, réfection de l’électricité, de la plomberie, des peintures et du chauffage datant de 1930.

À terme, Jean-Luc Delautre envisage l’installation d’écrans vidéos ou d’audio guides permettant une arborescence de l’information.

Chaque salle est équipée de caméras de surveillance, avec possibilité d’intervention sonore au vu de comportements non respectueux du visiteur ou en cas de prises de photographies non autorisées. Les caméras sont régies par 2 postes situés à la billetterie-boutique et chez les gardiens, avec possibilité d’enregistrement. Le parking est également équipé d’une grosse caméra étanche, ce qui a permis de limiter les cambriolages de voitures. Le coût d’une telle installation se situe autour de 10 000 euros.

Fénelon est l'un des rares monuments du Sarladais à conserver son toit de lauzes. Il est incontestablement l'un des plus beaux châteaux du Périgord.


Bisouus à tous









Dernière édition par victoria le Dim 6 Jan - 22:29, édité 19 fois
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 48
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Balade au château de Fénelon

Message  mesange le Mer 9 Mai - 17:06

Hum ! passionnant, je sens que je vais me régaler.
J'attends la suite avec impatience.

Gros bisous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 80
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Balade au château de Fénelon

Message  victoria le Dim 13 Mai - 18:17

Bonjour ma Mesange



Je te promets de finir de te régaler sur cette balade en fin de semaine. J'ai en effet 4 jours de vacances, j'aurais donc plus de temps pour terminer ce post qui ne manque pas d'intérêt.

Merci de ta patience.



Bisouus ma belle
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 48
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au château de Fénelon

Message  mesange le Ven 18 Mai - 18:12

Magnifique cette visite du château de Fénelon ! Et passionnante oh combien. Intéressante famille, très ancienne.
Vivement la suite.

Bisous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 80
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au château de Fénelon

Message  victoria le Sam 19 Mai - 6:25


Merci ma Mesange Very Happy . C'est vrai, ce château est sublime, de part son architecture, de ses mobiliers, et de son emplacement.

Je pense avoir de la chance d'habiter non loin de ce département qu'est la Dordogne, car il renferme de nombreux trésors comme celui-ci que je prends toujours grand plaisir à découvrir, et à faire partager.

Je pense terminer mon post sur Fénelon aujourd'hui, ceci afin de passer à d'autres choses.


Gros bisouus à toi ma belle
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 48
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

chateau de fenelon

Message  cloe38 le Dim 20 Mai - 15:37

je le trouve magnifique ce château, il est très particulier, contrairement à d'autres châteaux il n'est pas austère, bisoussss

cloe38

Messages : 144
Date d'inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au château de Fénelon

Message  victoria le Dim 20 Mai - 21:42



Oui ce château est sublime. Il a gardé intacte son imposante architecture, tout en inspirant la quiètude.

Je me suis régalée de le visiter, et j'admire les propriétaires qui font tout pour le conserver au mieux.


Gros bisouuuus
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 48
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade au château de Fénelon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum