notre petite planete

Le coin de victoria

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dieu est de retour

Message  victoria le Ven 8 Juin - 12:05

Lool ma cloe, hein qu'elle est bien mon expression de la danseuse ?

Bah Hollande ne tient compte d'aucun avis, il veut diriger le pays comme il a dirigé son département de la Corrèze.

Malheureusement, ce dernier est devenu le département le plus endetté de France avec tous les cadeaux qu'il a fait de ci et de là.

Alors, la pensée d'aller droit dans le mur avec ce président grotesque ,n'est pas si loin ... Crying or Very sad .



Bisouuus ma belle
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La Mafia des journalistes

Message  victoria le Sam 9 Juin - 16:24

Bonjour,


Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que Hollande soit vainqueur ?

En effet, 85% des journalistes sont de gauche, et ils ont fait une propagande pro-Hollande et une propagande anti-Sarkozy. Les différents débats nous ont démontré avec une grande évidence qu'ils souhaitaient l'élection de Hollande. En voici la raison :

L'avantage fiscal créée en 1934, pour les journalistes, supprimé par Juppé et rétabli par Jospin, pose question à l'heure où les niches fiscales ont mauvaise presse. En 1996, au nom d'une vaste réforme sur l'impôt sur le revenu, le gouvernement Juppé tire un trait sur toutes ces niches fiscales, "devenues sans rapport avec la réalité des frais professionnels supportés par les intéressés et qui ont donc perdu toute justification".

Une profession va particulièrement se plaindre, les journalistes. Une manifestation réunissant 2.000 personnes parcourt alors les rues de Paris. Une dizaine de titres de la presse quotidienne régionale lancent une opération "homme invisible", un boycott photographique des parlementaires favorables à la suppression de la niche.

Parallèlement, des négociations sont engagées avec les syndicats.

Elles aboutiront sous Jospin. Il est décidé de rétablir l'avantage fiscal, mais sous une forme un peu plus juste. Au lieu des 30%, les journalistes pourront dorénavant retirer 50.000 F (soit 7.650 €) de leurs revenus .

Avant les primaires, les syndicats de journalistes, notamment de l'Humanité, ont demandé à Mr François Hollande de rétablir l'abattement de 30% pour les journalistes. Comme par hasard, une chose étrange mais certaine, Valérie Massonneau (plus connue sous le nom de Valérie Trierweiler, future compagne de Hollande) fut la porte-parole des journalistes, accompagnée bien sûr d'Audrey Pulvar (compagne de Mr Montebourg).

Il faut savoir qu'en 2008, cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Mr Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique. Depuis ce jour, la campagne anti-sarkozy commença.

Donc un journaliste célibataire gagnant 2.500 € par mois pourrait à partir de 2012 déduire 9.000€ au lieu de 7.650€.

Imaginez : Audrey Pulvar et David Pujadas gagnent aux environs de 120.000€ par mois : ils peuvent donc déduire 54.000€ chacun ; Laurence Ferrari gagne 400.000€ annuel, cela lui fait une déduction de 120.000€.Jean-Michel Apathie, 400.000€ par mois, soit une déduction de 144.000€. Alain Duhamel 560.000€ par mois, déduction de 207.600€.

Les journalistes de l'audiovisuel, encore insatisfaits, ont demandé à Hollande un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dits : "frais esthétiques" , du fait qu'ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d'abattement.

HOLLANDE LEUR A PROMIS QU'IL LEUR RÉTABLIRAIT CE DROIT DÈS SEPTEMBRE 2012 !!!!!!!

Et il est certain que Valérie Trierweiler et Audrey Pulvar sauront lui rappeler !!!.

Comme quoi, tous ces journalistes qui crachent sur les riches, et qui n’ont pas de mots assez forts pour dénoncer le Sarko bling bling, se gardent bien de parler de leurs avantages fiscaux. A savoir que Valérie Trierweiler est petite-fille et arrière petite fille de Banquier ?

Elle n’est pas issue d’un milieu modeste comme elle essaie de le faire croire. Elle a un gros patrimoine immobilier, comme François Hollande avec sa SCI "La Sapinière" et son agence à Londres. Ils veulent bien taxer les riches mais pas eux, car avec leur salaire de smicard, ils ne pourraient plus vivre, on les comprend d’ailleurs fort bien...

Une grande Injustice : 42500 journalistes bénéficieront de cet avantage, mais on peut aussi se déclarer journaliste fiscalement sans carte de presse. Et des proches de journalistes, qui ne sont pas journalistes, se déclarent journalistes sans carte de presse, sport très prisé chez les amis de l’Humanité et du Canard Enchainé.

N'en doutons pas, cette loi sera votée, et vous pouvez être sûr, que cela ne fera pas la une du journal de 20h00, ni la première page du journal l'Humanité, ni du Canard Enchaîné !!!!!!.

On comprend mieux maintenant je pense les critiques émises par la classe des journalistes contre Sarkozy et la Droite.

En revanche, à Gauche, on n'oublie pas qu'il faut soigner les journalistes qui font l'opinion et assurent de meilleures chances aux élections......

Je suis scandalisée par de tels agissements que je dénonce ici.

Il était vraiment inutile d'entendre tous les jours à lé télévision Mr Hollande beugler dans les micros qu'il fallait supprimer les niches fiscales, qui soi-disant devaient rapporter plein de sous à l'Etat !!!! Avec Hollande, rien n'est compliqué en fait : il suffit de l'ouvrir plus fort que lui, et ce monsieur baisse le slip, et revient sur ses dires !!! (voir mon post précédent sur les footballeurs).

Monsieur Hollande, vous n'êtes qu'un menteur et un tricheur !!!! Vous n'êtes pas digne de représenter notre pays !! De toute façon, nous avons vu à la Bastille le soir de votre élection qui a voté pour vous....A votre place, je ne serais pas si fier que cela, chaque médaille a son revers je crois non ????



Bisouuuuus à tous
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Journaliste et manifestations

Message  roman.com le Sam 9 Juin - 21:58

Bien victoria je vois bien que les propos des journalistes sont aussi teinté chez vous comme chez nous , ils ont leur opinion et nous la font savoir tres rapidement ,,,,
Bien oui nous aussi on est dans le feu de l'action si se passe un peu en dehorsde mon orbite a MOntréal en VIlle mais depuis bientot 4 mois il y a des manifestations a chaque soir dans la rue par 30 % des etudiants des colleges et des universités qui ne veulent pas payer la hausse des frais qui ont eté gelés depuis 40 ans vous avez bien lu et qui sont les moins elevés en amerique du nord ..alors comme ils veulent de l,action, des gropuscules se greffent a eux pour faire de la casse et se plaindre par la suite du travail des policiers qui sont bien patient selon mon avis ,.,
Ce week end est celui du Grand Prix du Canada en formule 1 et ils ont bien essayé de nuire et d'empecher l'evenement d'avoir lieu ,,,mais les policiers veillaient au grain ,, j'espere que avec le beau temps,,,ils auront d'autres occupations que d'ecoeurer le bon peuple et les pacifiques
Ces prises de positions divisent beaucoup les québécois
MERCI de petit indien

roman.com

Messages : 38
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

La mafia des journalistes

Message  mesange le Dim 10 Juin - 18:00

Houla ! le pauvre Hollande, qu'est-ce qu'il prend lol !
Je ne m'étais pas rendu compte que les journalistes étaient tellement pour lui, je suis un peu surprise.
Je regarde un seule quotidien, quand je fais mes courses, (Le Progrès) et je l'achète rarement. Sauf si un article m'intéresse particulièrement. Mais je trouve que c'est un journal assez impartial.
Parfois à la tv une info me fait bondir. Comme l'info sur les mineurs avec Taubira.

Patience ! attendons le résultat des législatives.
Bisous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Manif des étudiants à Montréal

Message  mesange le Dim 10 Juin - 18:08

Roman, j'ai entendu parler à la tv des manifestations d'étudiants qui protestaient contre l'augmentation de leurs frais.
Mais je pensais naïvement que ces pauvres choux avaient vraiment des raisons de se plaindre !
Si en plus ils perturbent une manifestation sportive, ça va un peu loin.
J'espère que vous avez une police efficace !
Merci de nous en avoir parlé, Roman.
Gros bisous à notre petit indien.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

les journalistes pfffffffff

Message  cloe38 le Dim 10 Juin - 19:08

mdr j'ai mal aux oreilles tu cries trop fort ma vic lolllllllll j'écoute les infos, les débats etcccccc et jamais je n'entends un journaliste parler de cette jolie niche, ils citent beaucoup de niches fiscales pourtant, je les trouve, tout comme les socialistes, hypocrites, ils sont sans arrêt en train de taper sur les riches mais eux ont des sacrés revenus et j'en connais parmi eux des riches et même très riches.Bisoussss

cloe38

Messages : 144
Date d'inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les journalistes

Message  victoria le Lun 11 Juin - 17:29


Oui tu as parfaitement raison, et je suis très déçue que toutes ces personnes aboient dans le but unique de servir leurs propres intérêts !!!

Ce ne sont plus des professionnels, uniquement, ils sont rangés au rang de lèche-botte dans la mesure où ça leur rapporte.


Bisouus
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Chauvinisme

Message  victoria le Jeu 21 Juin - 17:34

Bonjour,

Notre ami Laurent Gaultier, pur Agenais, a écrit une chanson humoristique sur sa ville natale, Agen. Elle fait un tabac sur Internet : une incroyable aventure !

Depuis dimanche soir, une petite chanson sur Agen, marrante et sympa, sans prétention, fait le buzz sur Internet. Entendez par là qu'elle fait du ramdam et attire l'attention sur notre ville de manière inattendue. Pour preuve, depuis dimanche, cette chanson intitulée "Je viens d'Agen" a été visionnée plus de 100 000 fois. Un incroyable succès, qui mérite quelques explications.

L'auteur de ce "coup médiatique" est bien connu au Petit Bleu journal local de la région Agenaise). Laurent Gaultier fait en effet partie de "la famille" , puisqu'il est correspondant de presse chez nous. Il fait partie de l'équipe couvrant le SUA rugby et publie chaque jeudi ses "interviews décalées" des joueurs.

Natif d'Agen, Laurent a 33 ans. Instituteur dans une école primaire de Laplume, il est - ça ne s'invente pas - un passionné d'écriture. Fan de Renaud, de Georges Brassens, de Raymond Devos, il aime les bons mots, les chansons truculentes, les airs populaires que l'on fredonne et qui dérident.

"Dans ma jeunesse, j'ai écrit pas mal de chansons, et pendant ma formation de professeur des écoles, je gratouillais la guitare avec des amis" , se souvient-il. Le temps passe, mais la passion reste là, du moins jusqu'à février dernier où il pond une chanson poil à gratter, pile avant les élections : "Quand je vois Sarkozy je jouis, quand je vois Hollande je b… ". Les amateurs du grand Georges et de "Fernande" apprécieront…

Il chante à ses amis cette ritournelle ô combien délicate, et ces derniers se tiennent les côtes, lui recommandant de la poster sur Internet, sur le site Youtube.

Aussitôt dit, aussitôt fait, et trois semaines plus tard la petite vidéo a été vue plus de 1000 fois. Il réitère l'expérience avec une deuxième chanson, et obtient 7 000 vues.

"Je voulais faire plus, alors j'ai écrit une chanson sur Agen, ma ville, sur les gros clichés comme le pruneau, Cabrel, le rugby, l'accent du Sud. Musicalement, je suis pas bon, alors je me suis limité à quatre pauvres accords ! Mais le texte a vraiment été travaillé".

Au bout du compte, Laurent signe une petite pépite truffée de clins d'œil, qui loue la qualité de vie locale, brocarde les Toulousains et les Bordelais, fleure bon la fraise et le buzet. Les Agenais se font également chambrer, une autodérision qui vaut les plus belles louanges.

Postée dimanche dernier à 18 h sur le site Youtube, la chanson "Je viens d'Agen" connaît alors un succès immédiat. "C'est de la folie, reconnaît l'auteur. La vidéo a été relayée via Facebook, ça a fait boule de neige et à 4 h du matin elle avait été vue 7 000 fois". D'heure en heure, le phénomène s'amplifie, la communauté des fans s'agrandit, atteignant aujourd'hui plusieurs fois la population d'Agen… Un peu dépassé par l'ampleur du phénomène, Laurent Gaultier est désormais très sollicité. Il pourrait participer au prochain Pruneau Show, une entreprise lui propose de tourner un clip, des musiciens, des journalistes lui téléphonent, etc. Hier, des jeunes l'arrêtaient sur le boulevard de la République pour lui faire signer des autographes : "Tout cela m'amuse beaucoup… ", convient-il.

Le gag filmé dans le salon par le petit Agenais qui chante sa ville natale est pourtant devenu une affaire très sérieuse : un coup de pub exceptionnel pour notre ville.

Merci Laurent, Agen a maintenant son hymne !

Voici la vidéo :




Bisouuuus à tous
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

je viens d'Agen

Message  mesange le Jeu 21 Juin - 20:13

Il est drôle ce chanteur, et ne manque pas de talent. Espérons qu'il va continuer dans cette voie, il a de l'avenir.
Merci victoria de nous faire connaître les talents de ta région, en plus des légumes et des fruits !

Bisous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Je viens d'Agen

Message  victoria le Dim 24 Juin - 7:01


Je suis contente de t'avoir fait découvrir ce chanteur. Il a de l'humour, et personnellement, je trouve sa chanson très sympa.

Ca fait du bien, et j'espère aussi qu'il continuera.



Bisouuuus à toi
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Promenons nous dans le bois

Message  victoria le Dim 24 Juin - 13:55

Bonjour


Voilà quelque temps qu'une question me trotte dans la tête Very Happy .

Deux amis, fidèles de notre petit salon de tchat et de ce forum, et en plus voisins, s'interrogent souvent en disant ceci : "Tu as été au bois aujourd'hui ?". Mais de quel bois parlent-ils ? Cela a aiguisé quelque peu ma curiosité Very Happy .

J'ai fini par poser la question, et lorsque j'ai eu le nom de cette forêt, je suis partie à sa découverte. Elle est si agréable, que j'ai aujourd'hui décidé de vous la faire découvrir.

Il s'agit du Bois de Serres qui se situe à quelques minutes du centre ville de Lyon. Ressourcez vous à l'ombre de cette forêt Laughing .

Ce vallon boisé, façonné au cours des siècles par les eaux du ruisseau des PLanches, et de son affluent, le ruisseau des Serres, il constitue un des sites naturels les plus remarquables du nord-ouest de l'agglomération de Lyon.

Il est menacé par le mitage progressif, par l'urbanisation et par le développement des friches.



Aussi, depuis 1994, les communes de Charbonnières-les-Bains, Dardilly et Ecully se sont regroupées au sein d'un Syndicat Intercommunal afin de préserver et valoriser ce vallon dans le cadre du Projet Nature des Vallons de Serres et Planches.

Cette politique, conduite en partenariat avec le Grand Lyon et le Conseil Général du Rhône, a notamment pour objectifs de maintenir l'agriculture, d'entretenir les espaces naturels et de les ouvrir au public.

Les premières actions menées ont concerné :

* L'accueil et la sensibilisation du public : c'est le sentier nature du Bois de Serres avec ses panneaux pédagogiques sur le milieu environnant, et le balisage de trois autres boucles de promenade.

* La restauration de la qualité biologique du ruisseau des Planches : les premières études sur le mode de fonctionnement du cours d'eau ont été réalisées.

D'une longueur supérieure à 10 km, le ruisseau des Planches traverse 4 communes : Dardilly, Charbonnières-les-Bains, Tassin-la-Demi-Lune et Ecully, avant de se jeter dans la Saône à Vaise.

Un large sentier bien balisé permet une agréable promenade forestière en boucle ; 1 400 hectares de bois et ruisseaux répartis sur trois communes abritent 106 espèces d’oiseaux, 15 espèces de reptiles et amphibiens, 14 espèces de mammifères. Le sentier nature aménagé en 1997 concrétise la volonté de valoriser cet espace naturel.

Il faut compter environ 1 h 30 pour parcourir la boucle de 3,5 kilomètres.


Oxygénez-vous ! Very Happy

A seulement quinze kilomètres de Lyon, un coin de verdure accueille de nombreux animaux. Pour mieux les connaître, vous devez vous arrêter pour lire les panneaux pédagogiques disséminés au fil des cinq parcours proposés.

Vous apprendrez notamment à reconnaître la pie bavarde de couleur noire et blanche. Vous découvrirez que les vers de terre sont des "laboureurs silencieux" . Mais surtout, vous apprécierez le calme de ce bois, où vous reconnaitrez facilement les chênes et les frênes, mais aussi les charmes, ces gros arbres avec des feuilles ovales pointues et dentées. En revenant du Fond Jacou, vous longerez le ruisseau des Planches. Et vous passerez sous le viaduc de la voie ferrée construit en pierres rectangulaires.


Pensez à scruter les troncs des arbres : les pics-verts y donnent des coups de bec pour y attraper les larves d’insectes. Et si vous entendez tambouriner dans les troncs, c’est que leur période de reproduction a repris. Puis vous sortirez des bois pour traverser les quartiers résidentiels du Pelosset et des Mouilles. Ici, vous remarquerez de belles propriétés aux jardins fleuris.

La nature ne vous quitte décidément plus.

Ce qui est intéressant dans ce bois, c'est son sentier jalonné de dix bornes question/réponse, de cinq bornes informatives, de six panneaux, et de plusieurs bornes directionnelles.

Depuis le quartier résidentiel des "Mouilles" à Dardilly, nous devons descendre sur Fond Jacou par le chemin du bois de Serres. Un grand panneau marque l’entrée dans la chênaie. On pourra observer à cet endroit l’érosion du sol par les eaux pluviales et la stabilisation de ce dernier par les racines, au point de former une sorte d’escalier. Avez-vous remarqué aussi la couleur ocre de la terre ?.

On arrive ensuite au bord du ruisseau des Planches. Il faut alors tourner à gauche. La charmaie est le peuplement dominant. La borne informative "Pourquoi un collecteur d’eaux usées…" peut déconcerter car cet équipement n’est pas visible d’emblée… Ce collecteur (un tuyau) se trouve dans le bois de l’autre côté du pré !

Plus loin, un grand panneau "L’arbre, pilier de la vie" présente le thème de la chaîne alimentaire centrée autour du chêne. Un petit cirque rocheux permet, une fois encore, d’aborder les thèmes de la roche mère, du sol, des racines… Quelques aulnes bordent le ruisseau au tracé sinueux.

Nous passons sous l’aqueduc de la voie ferrée. Nous arrivons à une intersection identifiable grâce à un banc vert. À droite, le sentier conduit à la confluence des ruisseaux des Planches et de Serres, au niveau du pont en pierres. C’est le lieu-dit "Fond Jacou" et il est possible d’y pique-niquer en bordure de la prairie à côté du petit parking.

À gauche, en remontant à travers bois ; le chemin un peu enfoncé donne une nouvelle occasion d’observer le sol. Passé un petit pont de chemin de fer, on arrive sur un replat, en chênaie-charmaie où les fragons piquants abondent en sous-bois, puis en chênaie pure, avant de trouver la chênaie-châtaigneraie.



Une petite clairière en friche permet un coup d’œil sur les Monts du Lyonnais. Nous traversons ensuite un petit bois avant d’arriver sur un pré. À cet endroit, nous pouvons observer trois formations végétales : pré, friche et bois. Quelques (rares) néfliers en lisière et quelques peupliers tremble pourront être recherchés.

Les premières villas des résidences de l’Ouest Lyonnais marquent la fin du sentier, avec un panorama sur le Mont-Verdun. Nous pouvons observer le contraste entre les haies, la végétation naturelle des vallons et les massifs d’ornement des villas.

Le bois de Serres représente aussi un aspect pédagogique pour les élèves des établissements scolaires du coin, aussi bien sur le terrain qu'en classe.

Dans un secteur de sous-bois, l'enseignant accompagnant se doit de choisir un endroit où les élèves peuvent, par équipes de quatre, se délimiter des quadrats : ils plantent quatre branchettes dans le sol, qu’ils relient par des bouts de laine afin d’obtenir un carré d’environ 50x50 cm. Dans cette surface, ils doivent analyser la composition de la litière (en faire la liste par écrit : brindilles, aiguilles, fleurs, fruits, feuilles, etc.). Ensuite, ils doivent rechercher minutieusement et prélever dans la litière tous les invertébrés possibles.

Ces organismes seront entreposés délicatement dans de petites boîtes. Ils seront dénombrés (ou évalués s’ils sont trop nombreux), classés en différents niveaux systématiques à aborder, en cherchant à utiliser des clés de détermination simplifiées (annélides, crustacés, arachnides, insectes, myriapodes, gastéropodes…).

Les élèves pourront alors se livrer à des exercices pour répondre aux questions suivantes : dans chaque groupe, combien d’espèces différentes peut-on distinguer ? Dans quel groupe trouve-t-on la plus grande diversité d’espèces ? Après avoir noté sur un carnet de terrain l’inventaire des invertébrés découverts, ordonné sous forme de tableau par exemple, chaque élève pourra ensuite faire le croquis précis et détaillé d’au moins un spécimen de son choix, afin d’obtenir pour chaque groupe des croquis de quatre spécimens différents.


Sur le croquis, les différentes parties du corps devront apparaître (pattes articulées, carapace, ailes, abdomen, antennes…). Les caractéristiques de chaque animal par rapport à son groupe systématique seront notées. L’ensemble des croquis des élèves pourra être déposé sur le sol et ordonné afin de bien distinguer les différents groupes d’invertébrés.

À l’issue de cette activité, bien penser à relâcher les invertébrés le plus délicatement possible à l’endroit où ils ont été prélevés !

En classe,la construction d’un lombricarium peut être envisagée avec la coopération d’un professeur de technologie.

C’est un terrarium étroit (environ 5 cm) qui permet d’observer l’évolution et le travail d’aération du sol par les lombrics. En remplissant le lombricarium de couches de terre de différentes textures et couleurs, les élèves pourront constater à travers la vitre la progression et l’évolution du travail des lombrics.

Voilà, nous sommes arrivés au terme de notre sublime promenade dans le Bois de Serres. J'espère que cette balade pleine d'oxygène vous aura autant séduit que moi.


Merci à toi C_lui et à toi ma Mesange de m'avoir parlé de cette magnifique forêt Wink



Bisouuus à tous



Dernière édition par victoria le Dim 24 Juin - 14:28, édité 4 fois
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Au bois

Message  C_LUI le Dim 24 Juin - 14:13

Felicitations ! rien est à ajouter . L'été , nous profitons de ce bois pour se rafraichir , en automne observer la nature : chataignes , champignons ,. . . Il peut arriver d'apercevoir furtivement des cerfs et leurs compagnes boirent au ruisseau. Toutes les saisons offrants leur charme.
avatar
C_LUI

Messages : 27
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 64
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

le bois de serres

Message  cloe38 le Dim 24 Juin - 16:49

je ne connaissais pas, tout est bien expliqué, ça a l'air sympa, belle ballade, gros bisous à tous

cloe38

Messages : 144
Date d'inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le bois de Serres

Message  mesange le Dim 24 Juin - 19:23

Bravo victoria ! tu me surprendras toujours.
Tu connais le bois mieux que C_Lui et moi qui le parcourons depuis des années. J'avoue que je suis émue, je reconnais tous les endroits où je passe si souvent.
Bisous ma victoria.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Le bois de Serres

Message  victoria le Lun 25 Juin - 17:13


Suis heureuse d'avoir pu faire cet article sur ce fameux bois dont j'entendais si souvent parler Very Happy .

Suis fière également d'avoir su faire ressortir de l'émotion auprès de Mesange qui va souvent s'y promener.

Je ne connais pas ce bois personnellement, mais j'espère bien le découvrir un de ces jours, car les balades ont l'air bien agréables, surtout si l'on peut aussi voir des animaux vivant dans cette forêt.


Gros bisouus à tous
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Notre bois de Serres

Message  mesange le Lun 25 Juin - 18:51

Oui, je suis émue victoria, que tu te soies intéressée à notre bois, et que tu aies trouvé autant d'infos que je n'aurais pas eu l'idée de chercher.
Je suis allée là-bas samedi dernier encore, rechercher la fraicheur du sous bois.
Je n'ai pas encore pu voir de chevreuil, il faut sûrement être là tôt le matin, ou tard le soir, quand tout est calme, quand ils vont boire peut être.
Mais les oiseaux sont bien là, eux. On entend souvent le coucou, j'ai vu s'envoler une chouette, un jour, mécontente que je la dérange...
Peut être qu'un jour nous pourrons t'emmener dans ce joli coin.

Merci et bisous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Le bois de Serres

Message  victoria le Ven 29 Juin - 18:10



Je suis très satisfaite ma Mesange d'avoir pu autant te faire plaisir.

J'avoue que ce bois est magnifique, il appelle à la sérénité, et les balades ont l'air bien agréables dedans.

J'espère bien oui que tu m'y emmèneras, ce sera un grand plaisir pour moi.



Bisouuuuus
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La Bataille de Castillon

Message  victoria le Mer 11 Juil - 22:35

Bonjour,


J'ai envie aujourd'hui de vous parler de la ville de Castillon- la- Bataille, où d'importants faits historiques se sont déroulés.

Castillon-la-Bataille est une commune française, située dans le département de la Gironde et la région Aquitaine.

Cette ville est située à l'est du département de la Gironde, au confluent de la Dordogne et de la Lidoire, entre Libourne et Sainte-Foy-la-Grande.

Il semble que le site ait été utilisé par un établissement romain. De petits objets de cette époque ont été découverts sur les sites de l'ancienne et de la nouvelle église. En 1060, un vicomte Olivier fait venir à Castillon des moines Bénédictins de Saint Florent de Saumur, qui bâtissent un monastère au Nord du château. On trouve un Pierre de Castillon, fondateur de l'abbaye de Faize (canton de Lussac) en 1137, compagnon de Richard Cœur de Lion en terre sainte en 1090.

Au coeur de vignobles réputés, la ville de Castillon- la- Bataille est entourée des vignobles de Saint-Emilion, Pomerol, Fronsac, Entre-deux-Mers, Bergerac, Monbazillac, Sauternes, Loupiac et Cadillac.

C'est ici que prit fin la Guerre de Cent Ans en 1453, dont un spectacle son et lumière restitue chaque année son épopée.


L'enjeu des couronnes anglaise et française, au XIIème siècle, est à l'origine de la Bataille de Castillon.

Aliénor, Duchesse d'Aquitaine, après son divorce d'avec Louis Le Jeune, futur roi de France, épouse Henri Plantagenêt en 1152. La riche et puissante province d'Aquitaine, dot d'Aliénor, devient alors anglaise pour trois siècles.

Une longue domination anglaise, sous le signe de la prospérité, a permis d'enrichir l'Aquitaine qui connaît à cette époque un essor économique sans précédent.

Mais les rois de France supportent mal la perte de ce duché qui suscite bon nombre de jalousies.

Après plusieurs incidents, le roi de France saisit l'Aquitaine en 1337, ouvrant ainsi la Guerre de Cent Ans.

Convoitée par tous, l'Aquitaine est toujours en état de guerre, conquise et reconquise successivement par les Anglais et les Français.

Le spectacle de la bataille de Castillon (17/07/1453) a mis fin à la guerre de Cent Ans. Mais comment l'Aquitaine d'Aliénor fut possession anglaise durant tout le Moyen-Âge ?
Pourquoi, dans ce conflit qui opposa si longtemps deux royaumes, les Aquitains ont soutenu la couronne anglaise ?


En 1137 meurt le dernier Duc d'Aquitaine. Sa fille Aliénor épouse Louis Le Jeune, futur roi de France, puis son mariage annulé ( 1152 ) elle épouse peu après Henri Plantagenêt, futur roi d'Angleterre.

Ainsi l'Aquitaine est-elle rattachée à la couronne anglaise, et devient aussi vassale du roi de France. A la mort de Charles IV et en l'absence d'héritier mâle, Philippe de Valois est nommé
Régent, alors que le roi d'Angleterre est écarté ( 1328, loi Salique ). Après divers incidents, le roi de France saisit l'Aquitaine ( en 1337 ) ouvrant ainsi un conflit qui durera plus d'un siècle.

Pour comprendre les sentiments des populations d'Aquitaine, il faut savoir que la longue domination anglaise ( 300 ans ) n'apporta avec elle ni misère, ni oppression. Au contraire les rois d'Angleterre accordèrent autonomie et facilités avec des chartes libérales aux communes.

Ainsi les relations commerciales furent-elles à la base des liens très étroits qui se tissèrent entre l'Aquitaine et la couronne anglaise.

La guerre ravage le pays qui fut près de sa perte. Après bien des revers, un redressement s'opére en partie sous l'impulsion de Jeanne d'Arc. La Guyenne est presque reconquise par les Français, mais les exigences de Charles VII font regretter la tutelle Anglaise. Henri VI informé des sentiments des Aquitains, charge Talbot de la reconquête.

Après une rapide campagne, Bordeaux est repris le 23 Octobre1452 et Castillon se soumet aux anglais. Les français décident alors de contre-attaquer. Ils s'avancent par la vallée de la Dordogne et prennent Gensac le 8 Juillet1453. L'armée Française approche de Castillon, ville fortifiée, mais ne l'assiège pas. Ce comportement rompt avec leur stratégie offensive qui déjà aggravé, permis d'emporter plusieurs places-fortes.

Leur objectif n'est plus de conquérir Castillon et la Guyenne, ville par ville. Il est de détruire l'armée de Talbot et de régler ainsi en un unique engagement le sort de l'Aquitaine.

Les frères Bureau connaissent Castillon et ses environs pour avoir enlevé la place en 1451 avec l'armée de Penthièvre. Il semble donc, qu'ils aient voulu attirer l'armée de Talbot sur un emplacement dont ils connaissaient les avantages stratégiques.

L'armée s'établit à 1,8 km à l'est, dans la vallée, sur la rive droite de la Dordogne.

Elle comprend environ 10 000 hommes "de toutes les provinces", 1 800 lances, des francs-archers, une artillerie de 300 pièces servies par 700 manœuvriers sous les ordres des frères Bureau.

L'emplacement choisi offre d'incontestables avantages.

Au nord, il s'adosse à la Lidoire, petite rivière aux rives escarpées, et dont le niveau pouvait être élevé grâce à un barrage. A l'ouest, au sud et à l'est, un fossé l'entourait : 1,6 km de long, 5 à 6 m de large, 4 m environ de profondeur, suffisant à décourager l'assaillant.



Réalisé en trois jours, selon des considérations tactiques que n'aurait pas désavouées Vauban, il présentait des sinuosités, des indentations permettant des feux croisés. Protégé par un talus, renforcé de troncs d'arbres, il allait poser des problèmes redoutables à la cavalerie anglaise.

Ainsi réalisé, le camp avait 200 à 300 m du nord au sud et 600 m d'ouest en est. Devant lui s'étendait sur 500 à 600 m la plaine de la Dordogne, rivière qu'on ne pouvait franchir qu'en un gué, le pas de Rauzan. Si l'ennemi venait du nord, il se heurtait à la Lidoire, obstacle difficile à franchir, aux abords immédiats du camp.
S'il venait de l'ouest, il ne pouvait entièrement se déployer devant le front étroit de la place (200 m), s'il venait du sud, le champ de bataille jusqu'à la Dordogne se trouvait sous le feu de l'artillerie française.

Le dispositif des français s'était complété par deux opérations :

* 700 hommes avaient occupé le prieuré de St Florent au nord-ouest du camp,
* la cavalerie bretonne (240 lances) était remontée en réserve à Horable, à 1,5 km au nord.

Averti par les Castillonnais de l'arrivée des Français, Talbot à Bordeaux, hésite, puis se décide à leur porter secours.

Il couche à Libourne, et le matin du 17Juillet1453, il se dissimule dans les bois dominant le prieuré. Comme les Castillonnais le lui ont
conseillé, il se précipite et bouscule la faible garnison de St Florent. Celle-ci s'enfuit et s'efforce de rejoindre le camp. Mais la retraite est difficile, on suit le flanc du coteau dominant la rivière.

Après de sanglants corps à corps, les fuyards franchissent la petite rivière par un gué ou un pont provisoire et se retrouvent à l'intérieur du camp. Peut-être surpris par les difficultés auxquelles ils se heurtent, les Anglais refluent sur le prieuré où ils vont se restaurer et se désaltérer en mettant en perce quelques futailles abandonnées par les Français.

Talbot s'apprête à entendre la messe, lorsqu'on lui rapporte que lesFrançais s'enfuient, abandonnant le camp retranché. De fait, des nuages de poussière s'élèvent à l'est, dans la plaine au-dessus de la position tenue par les Français.

On saura plus tard qu'il s'agissait des pages et des bagages inutiles au combat. Trompé par ces apparences, Talbot n'hésite plus et se précipite avec les troupes dont il dispose afin de
mettre les Français en déroute.

Les récits de l'époque soulignent le calme de ces derniers. Avançant jusqu'à la contrescarpe du fossé, les Anglais essaient de planter l'étendard de Talbot à l'entrée du camp Français.

Mêlée confuse ... L'étendard roule dans le fossé ! L'artillerie des Français a eu le temps de se préparer : 300 pièces tirent à la fois. Carnage effrayant. Les assaillants sont pressés les uns
contre les autres, ils ne peuvent ni s'échapper ni se dissimuler. Courageusement, les survivants se regroupent, mais de nouvelles décharges jettent la débandade parmi les assaillants.

Alors les Français ouvrent les barrières et poursuivent les Anglais. Dans la mêlée qui s'ensuit, Talbot, dont la haquenée avait été tuée par un boulet, est précipité à terre et tué par quelques
archers. Au bruit de la canonnade, les bretons en réserve à Horable, précipitent la déroute des Anglais.

Les survivants (4 000 morts au moins restèrent sur le champ de bataille !) s'enfuient, les uns en franchissant la Dordogne (mais beaucoup se noient), les autres en refluant vers l'ouest (certains atteignent St-Emilion), d'autres enfin, en s'abritant dans la place de Castillon. Refuge de courte durée !

En effet, le 18 Juillet, les Français avançant quelques pièces d'artillerie sous les murs de Castillon, obtiennent la reddition de la ville.

C'est au Château de Pressac, à St-Etienne de Lisse que fut signée celle des Anglais.

Le corps de Talbot fut reconnu par son "héraut". Ses restes furent déposés à Notre-Dame-de-Colle, sur le champ de bataille, puis transportés en Angleterre et inhumés à Witchurch. Talbot disparu, toutes les places tenues par les Anglais capitulèrent et Bordeaux se rendit sans effusion de sang.


Cette bataille scella le retrait des Anglais, et permit d'asseoir l'autorité du roi de France.

Pour l'Aquitaine, les conséquences ne furent pas bénéfiques. Plus question de chartes au contenu libéral, plus question de "consentir" l'impôt. Les Castillonnais perdirent leurs privilèges. Péniblement il fallut les reconstituer.

Ce n'est qu'en 1474 que Jean de Foix Candale leur accorda une charte dont les dispositions furent confirmées et élargies par Gaston II en 1487.

D'autre part, cette défaite des Anglais bouleversa l'économie de la région. Les échanges qui avaient assuré pendant deux siècles la prospérité de l'Aquitaine furent modifiés. Les ventes de
vin à l'Angleterre, sans cesser complètement, se réduisirent dangereusement. L'exil volontaire ou imposé éclaircit les rangs des notables.

Cependant, quelques années plus tard, les exilés volontaires furent bien accueillis à leur retour. Certains retrouvèrent même les terres autrefois abandonnées.

Dans le domaine militaire, cette victoire, fruit d'une stratégie nouvelle, mit en valeur le rôle important et effrayant de l'artillerie, l'action percutante de la cavalerie quand elle est utilisée au moment opportun. Les chevauchées souvent désordonnées, les volées de flèches, les combats individuels débordant de courage, n'ont pu mettre le camp des Français en danger.

Toute une conception moyenâgeuse de la guerre s'écroula et montra son insuffisance devant les nouvelles armes.

A cet événement majeur dont l'histoire conservera le souvenir, les Castillonnais, paradoxalement, n'ont pas pris part, ou si peu !
A l'abri de leurs murailles, ils ont pu suivre les chevauchées, entendre le fracas de la canonnade, comme des témoins assistant à un drame dont ils ne pressentaient pas les lointaines et multiples répercussions.

Un spectacle de l'ampleur de La Bataille de Castillon fait appel à de véritables spécialistes dans leur domaine et demande un travail de préparation gigantesque auquel prennent part des
centaines de bénévoles tout au long de l'année.

Une équipe de cascadeurs professionnels, sous la direction d'Éric de Mailly, réalise en direct tous les soirs les scènes les plus difficiles : poursuites de chariot en feu, soldat
traîné, etc ..

Les attelages, chariots, carrosses et charrettes, ont été fabriqués d'après des documents d'époque.


Charge des Anglais

Due
l

Sous la responsabilité de Jacky Prunis (directeur équestre), une cinquantaine de chevaux pour cavaliers, cascadeurs et attelages évoluent chaque soir avec force et précision.

En plus du haut niveau exigé pour ces prestations, un casting a lieu chaque année pour vérifier l'aptitude à maîtriser les scènes de combats (charges, bombes, etc.).

Pour le plus grand bien du spectacle (qualité des effets et rigueur de la synchronisation), l'équipe de Fêtes et Feux travaille avec un système “tout-électrique”.
Aussi, pour tirer chaque soir de spectacle, les quelques 100 coups de canons, impacts et embrasements, il a fallu installer près d'un kilomètre de câbles électriques...

La musique, entièrement remixée, a été enregistrée en numérique avec Pro-Tool, le logiciel phare des studios d’enregistrement professionnels (Studio CIRRUS Productions).

Malgré la puissance nécessaire à la bonne écoute et à l’immersion des spectateurs dans l'histoire, le réalisateur et l’équipe “sono”, sous la direction de Christian Candeau, se sont toujours
attachés à privilégier la clarté et la qualité du son.

On peut véritablement affirmer qu’avec deux sources principales et un alignement d’enceintes en bas des tribunes, le spectacle bénéficie d’une chaîne Hi-fi de 40 kW presque entièrement automatisée !

Passant de l’art délicat tel que la remise en état de dizaines d’objets rares ou anciens et la décoration du prieuré, à la construction en série de boucliers, d'épées ou de canons, l'équipe d'accessoiristes de Marie-Laurence Lavaud et de et de Jean-Marc Goilard oeuvre toute l'année avec application.

Plus de 800 costumes ont été produits par les mains expertes des costumières, guidées par Claudine Ducongé, d’après l’encyclopédie de Violet-Le-Duc. Sans oublier les tabliers,
les bonnets et autres pièces à refaire ou à réparer...

Si les décors sont bien visibles, le reste l’est moins. C’est pourtant au prix de milliers d’heures de travail qu’ont été creusées au fil des saisons des centaines de mètres de tranchées et enterrés des kilomètres de câbles électriques et de tuyaux...

Au coeur de l'événement, la ville apporte sa participation financière et un soutien logistique important.

Les gens des Côtes de Castillon disent que l'Aquitaine est devenue française grâce à leurs vins (anglais "éméchés"). Ils ne peuvent que s'enthousiasmer pour la reconstitution de cette bataille qui eut lieu sur leurs terres.

Un spectacle de l'ampleur de La Bataille de Castillon (près de 500 acteurs et 50 cavaliers sur une scène de 7 ha. pendant 2 heures) doit faire appel à de véritables spécialistes dans leur domaine et nécessite un travail de préparation gigantesque auquel prennent part des centaines de bénévoles tout au long de l'année.

La mise en scène, les textes et la musique ont été confiés à un grand professionnel...

Ce compositeur-scénariste est en effet un spécialiste des spectacles à grand déploiement : cérémonie d'inauguration du tunnel sous la Manche, 30 spectacles devant la grande Arche de la Défense, 800 ans de la Jurade de Saint-Émilion, Centenaire de Cartier au Château Lagrézette...

Je ne peux pas quitter la région de Castillon sans parler du terroir, et principalement, de ses vignes.

Jadis champ de bataille, les Côtes de Castillon sont aujourd'hui terres de retrouvailles, d'amitié et d'art de vivre Very Happy .

L'appellation Castillon Côtes de Bordeaux est une appellation offrant une diversité de paysages et de vins uniques. La philosophie des viticulteurs de la région, traduite par une symbiose entre l’homme et la nature inspire chaque millésime pour le rendre authentique, généreux, gourmand, fruité et savoureux !

Ce qui surprend le plus les visiteurs venus découvrir cette appellation, c’est la diversité des paysages et des vins : bois, bosquets, vallons, collines, vignes, tout s’enchaîne dans une harmonie indéniable, douceur, rondeur, beauté sont autant de qualificatifs qui s’appliquent aussi bien aux coteaux qu’aux vins.

C’est la symbiose entre la nature et l’homme, avec par ci par là, quelques notes de génie, beaucoup d’humilité, un peu de folie, beaucoup de réflexion, un brin de nostalgie, un soupçon de modernité, qui permettent au final de présenter autant de vins différents, authentiques, généreux, puissants, fruités, savoureux afin que chacun puisse venir puiser dans cette vaste palette de vins celui qui correspond à ses goûts et à ses attentes.

La nature et le vigneron sont liés : le vin, fruit de cette union, est l'aboutissement de ce rapport altruiste

Non loin de là, à la charnière du Bordelais et du Périgord, en ce point précis qui voit s'ajouter les attraits des deux régions où Montaigne (maire de Bordeaux) passa sa vie, se trouve le village de Saint-Emilion.

Fondée au VIIIème siècle par Émilion, la cité fut un haut lieu de vie religieuse... Abritée derrière de puissants remparts durant la Guerre de Cent Ans, elle a construit sa grandeur autour de ses vins.

Véritable musée à ciel ouvert, Saint-Émilion étonne par sa saisissante tradition troglodyte, mais aussi par ses monuments et ses vestiges de la grande époque romane qui lui ont valu d'être inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO...

L’histoire se dessine au détour des ruelles et au fil des visites. Lotre regard est immédiatement attiré par chaque pierre, chaque feuille de vigne, et les papilles frémissent à l’odeur des macarons fabriqués dans la pure tradition.

Ce ravissant village médiéval, situé au coeur du célèbre vignoble bordelais, est unique en son genre du fait de la prépondérance de ses propriétés viticoles, de la qualité de ses vins et de la majesté de son architecture et de ses monuments.

Cité chargée d’histoire, perchée sur un promontoire rocheux, Saint-Émilion et son vignoble tirent leur originalité de la pierre calcaire.

Du 9ème au 19ème siècle, les hommes ont eu la volonté d’extraire la roche pour édifier l’ensemble architectural de la cité et les châteaux viticoles. En témoigne la présence de 200 km de galeries souterraines et de la plus vaste église monolithe d’Europe. Le calcaire est omniprésent, et offre un sol d’exception aux vignes de Saint-Émilion.

Les hommes se sont donc toujours adaptés à ce magnifique paysage vallonné sans jamais le transformer, offrant ainsi une harmonieuse homogénéité dans l’architecture et les couleurs : la lumière ocre nous inonde et les pierres nous plongent dans le passé pour tout nous raconter…

Son côté exceptionnel, le site de Saint-Émilion le doit aussi à sa grande diversité de terroirs. Ainsi, la variété de ses vins s’explique par une diversité géologique remarquable (sol calcaire, argilo-calcaire, graveleux et sableux) et un microclimat parfaitement adapté à la viticulture. Cette combinaison, associée aux soins minutieux apportés à la vigne par les professionnels, offre les conditions idéales de nutrition et de maturité du merlot, cépage dominant.

En effet, la variété des vins de Saint-Emilion s’explique également par un savant assemblage de cépages (merlot majoritaire associé au cabernet franc et cabernet sauvignon, ou encore malbec) qui leur permet de s’épanouir dans une palette de nuances olfactives et gustatives particulièrement appréciées.

Si les vins de Saint-Émilion sont mondialement connus, c’est sans conteste grâce au formidable travail de promotion de la Jurade qui n’a de cesse de faire connaître et reconnaître ses vins, aussi bien en France qu’à l’étranger.

La diversité des terroirs, le nombre important de vignerons, les différentes techniques de viticulture et de vinification offrent une large variété de vins.

Comme le souligne Henri Faivre, oenologue professionnel à Bordeaux, l’expression des vins de Saint-Emilion "est avant tout le reflet de la profondeur du merlot", et "la présence de cépages complémentaires […] agrémente cette base de nuances fleuries et épicées".

Ainsi, les Saint-Émilion jeunes ont la rondeur, la générosité et la gourmandise fruitée qui les caractérisent, et s’expriment par leurs arômes de petits fruits rouges et noirs.

Au fil du vieillissement, leur puissance se transforme en finesse et élégance. L’élevage en barrique apporte une plus grande complexité aromatique avec des perceptions fumées, toastées ou torréfiées ; le vieillissement en bouteille révèle des notes épicées, minérales et des arômes de truffe relevant la finesse du bouquet.

Au fil du temps, le Saint-Émilion prend une couleur tuilée, orangée et offre une complexité en bouche qui vous donnera envie de déguster un second verre !

Oeuvre harmonieuse de la Nature et de l’Homme, les paysages de Saint-Émilion sont des témoignages uniques de l’histoire : selon l’UNESCO, Saint-Émilion est "un exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécu intact" et qui poursuit son activité de nos jours.

En 1999, et pour la première fois au monde, un paysage viticole se trouve propulsé au rang des sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité, au titre de paysage culturel.

Depuis, l’Office de Tourisme de la Juridiction de SaintÉmilion, la Communauté de Communes et le Conseil des Vins, oeuvrent jour après jour pour faire découvrir à plusieurs millions de visiteurs la richesse de ce patrimoine.








Dernière édition par victoria le Jeu 12 Juil - 18:55, édité 2 fois
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Bataille de Castillon

Message  mesange le Jeu 12 Juil - 17:47

Super victoria ! quelle bataille, une véritable épopée.
Bien sûr j'attends la suite.
Une région décidément riche d'histoire.

bisous !
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

la bataille de castillon

Message  cloe38 le Jeu 12 Juil - 19:13

wahou lollll un petit cours d'histoire ça ne fait pas de mal, merci ma vic pour ce joli article, bisousssssssssssssssss

cloe38

Messages : 144
Date d'inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

La Bataille de Castillon

Message  victoria le Sam 14 Juil - 12:01


Merci les filles pour vos réponses.

C'est vrai qu'il s'agit là d'une sacrée et rude bataille pour reconquérir nos territoires Wink .

Il manque plein de photos dans mon article, je pense les mettre ce soir.



Bisouuuus mes amies
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Boycott sur les faits divers

Message  victoria le Ven 27 Juil - 20:00

Bonsoir,


Ce soir, je suis très en colère, car j'estime que pendant les infos télévisées de la journée, on nous cache beaucoup de choses.

On nous rabat les oreilles tous les jours avec la Libye, Peugeot PSA (ce qui est normal vu le nombre de personnes qui vont être au chômage), les JO, les touristes en vacances (out va bien n'est- ce- pas ?).

Mais il me semble que l'on oublie volontairement de nous dire ce qui se passe chez nous sur les affaires les plus courantes qui concernent notre société, et notre sécurité.

* Vous vous souvenez certainement de cette fusillade dans une boîte de nuit de Lille : 2 morts assassinés à la kalachnikov.

Monsieur Fayçal Mokhtari, le tueur présumé était connu des services de police pour comportements agressifs.

Il a même menacé le videur de ladite boîte.

Monsieur Vals s'est déplacé à Lille, il aurait rencontré Madame Aubry, et depuis ???? Une enquête a été ouverte bien sûr, mais statut quo Crying or Very sad .

* Il y a quelques jours, à Marseille, des policiers ont été blessés lors d'un contrôle d'une femme en burqua.

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 0 h 45, boulevard National (3e) à Marseille, un contrôle de femme en burqa a créé un attroupement, et agressions. Âgée de 18 ans, la suspecte a refusé de présenter ses papiers, puis s'est mise à hurler, suscitant un attroupement autour d'elle. Trois personnes sont arrivées, tandis qu'elle mordait une policière.

Deux autres policiers ont été blessés. L'ensemble des suspects ont été finalement entendues à la Division Nord par les enquêteurs. De bonne source, on indiquait hier qu'aucune décision n'avait encore été prise sur les suites à donner à cette affaire.

La jeune femme sera-t-elle verbalisée ? Elle pourrait aussi être convoquée au tribunal . Il semble en tout cas que les violences aient été reconnues. Les trois personnes interpellées en marge du contrôle se sont d'ailleurs excusées dans les locaux de police sur leur comportement. La circulaire du 31 mars 2012 précise que "face à un refus persistant de l'intéressé et si aucune solution n'apparaît possible, le refus de dévoiler son visage rendant le contrôle d'identité impossible, la personne peut être retenue sur place ou dans le local de police où elle est conduite aux fins de vérification de son identité". (source la provence.com).

Cette femme a affirmé aux policiers qu'elle ne respectait pas les lois de la République !!!! Ben voyons !! tant qu'à faire.

A-t-on entendu cette info à la télévision ? Non !!!

Manuel Vals a demandé d'étouffer cette affaire pour ne pas jeter de l'huile sur le feu en ce moment : ben oui, nous sommes en plein ramadan !!!!

Peu importe si nos forces de l'ordre se font tabasser, c'est pas important ça !

* A Toulouse, une quarantaine de musulmans ont prié devant le commissariat de Toulouse pour protester contre la verbalisation d'une femme portant le voile intégral, et le contrôle d'identité d'un homme qui avait filmé la scène, a-t-on appris jeudi de sources policières.

En avez-vous entendu parler ? Moi pas.

etc.....etc....

Je viens de lire un article qui stipule ceci : environ 1,9 millions de votes pour le candidat de la Gauche. Les musulmans ne manqueront pas de lui le rappeler pour appuyer toutes leurs revendications. D’ailleurs sans tarder, le 8 mai 2012, le Hamas a appellé François Hollande à “corriger” la politique française pas assez pro-palestinienne à leur goût.

Où va-t-on ???

Faut arrêter de se voiler la face, et tenir une politique plus dure vis-à-vis de tous ces provocateurs qui n'ont rien à faire chez nous !!!!!!


Bisouuuus
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Boycott sur les faits divers

Message  mesange le Ven 27 Juil - 20:23

Tu as raison, c'est un peu mou tout ça. Le ramadan n'excuse pas tout. Et si à Noël ou à Pâques les catholiques foutaient le bordel ?
Je n'ai rien contre les Palestiniens, je les plains pour ce qui se passe à Gaza. Mais on n'a pas à avoir une politique pro-palestinienne ! et quoi encore ?
Pourquoi ne pas créer une fabrique de burqa aussi ? ben ça ferait des emplois. mdr

Bisous !

avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

boycott

Message  cloe38 le Dim 29 Juil - 19:30

et bien moi comme d'hab, je vais vous dire que ça me scandalise, on leurs trouve toujours des excuses pour ne pas les sanctionner, cette femme voilée, non seulement elle a agressé et blessé les policiers mais en plus elle a été aidée par son mari qui lui a été aidé par des copains, ben oui le tel arabe ça existe, pour moi ces policiers ont ete piegés, il n'y a vraiment qu'en France qu'on voit ça, il ne faut surtout pas faire de vague, ils sont en plein ramadan, et alors ça leurs donne le droit d'être hors la loi ????? putain ça me saoule vraiment, alors bien sûr on réagit et on nous dit " vous êtes racistes " non je ne suis pas raciste, je le suis qu'avec ceux qui foutent la merde. Bon j'arrête parce que !!!!!!!!!! bisous les copssssss

cloe38

Messages : 144
Date d'inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Boycott sur les faits divers

Message  victoria le Lun 30 Juil - 6:28



Je suis comme vous les filles, je suis scandalisée par ce genre de faits divers Exclamation .

Le soir des élections de Hollande, tous ces étrangers qui brandissaient leurs drapeaux ont bien montré que le nouveau président avaient été élu grâce à leurs voix !!! Et maintenant, ils veulent imposer des demandes qui ne tiennent pas debout !!

Une politique pro-palestinienne ? Ca veut dire quoi ? On est en France ??? Je commence à en douter....

Je suis d'accord avec toi ma Cloe, tous ces gens qui foutent la merde chez nous sont comme par hasard des personnes d'origine étrangère. Est-ce notre faute à nous ???

Le ramadan n'excuse en rien tous ces actes qui devraient être punis sévèrement j'estime. Ils ne veulent pas respecter nos lois ?? Et ben dehors alors !!!

Si le cas était inverse, à savoir que ce soit nous qui fassions ce que certains font en France, nous serions durement punis je crois.

Il est où le respect de la terre d'asile ??? Cessons d'accepter n'importe quoi en France, peut-être que le calme reviendra.....


Bisouuuus les filles
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coin de victoria

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum