notre petite planete

Découverte de Rocamadour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Découverte de Rocamadour

Message  victoria le Ven 6 Avr - 16:41

Bonjour,


Aujourd'hui, je vais vous emmener visiter le sublime village de Rocamadour.

Rocamadour est un petit village d'exception situé dans le département du Lot, à l'extrême nord de la région Midi-Pyrénées. Proche du Périgord et de la vallée de la Dordogne, Rocamadour s'inscrit au cœur du parc naturel régional des Causses du Quercy.

Le village se trouve au-dessus d'une falaise dominant de 150 m le canyon de l'Alzou.



L'église Saint-Sauveur et la crypte de Saint-Amadour sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, dans le cadre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

C'est l'un des sites les plus visités de France avec plus d'1,5 million de visiteurs par an, après le Mont-Saint-Michel, la cité de Carcassonne, la Tour Eiffel et le château de Versailles. Cette désignation touristique fut une véritable réussite digne des plus grands succès publicitaires, au moment où, durant l'après-guerre, la cité cherchait à valoriser son site plutôt que son pèlerinage.

Les maisons superposées épousent les flancs de la falaise, la sonorité de son nom, à la fois rocailleuse et fruitée est sur toutes les lèvres… Mais, finalement, se souvient-on qu’il s’agit d’un sanctuaire, et en mesure-t-on le rayonnement ?

De rares documents mentionnent, qu'en 1105, une petite chapelle était bâtie dans un abri de la falaise au lieu dit "Rupis Amatoris", à la limite des territoires des abbayes bénédictines Saint-Martin de Tulle et Saint-Pierre de Marcilhac.

En 1112, Eble de Turenne, abbé de Tulle s'installa à Rocamadour. En 1119, une première donation est faite par Eudes, comte de la Marche. En 1148, un premier miracle est annoncé. Le pèlerinage à Marie attirait les foules. La statue de la vierge est datée du XIIe siècle. Géraud d'Escorailles, abbé de 1152 à 1188, fit construire les édifices religieux, financés par les dons des visiteurs. Les travaux furent terminés à la fin du XIIe siècle.

Rocamadour bénéficia déjà d'une renommée européenne comme l'atteste le Livre des miracles du XIIe siècle écrit par un moine du sanctuaire et reçut de nombreux pèlerins. En 1159, Henri II d'Angleterre, époux d'Aliénor d'Aquitaine vint à Rocamadour remercier la Vierge pour sa guérison.

Les maisons sur la rivière, les églises sur les maisons, les rochers sur les églises, et le château sur le rocher.

La vue est saisissante quand on arrive par la vallée de l’Alzou, à 120 mètres au-dessous du plateau : Rocamadour est un vrai nid d’aigle, posé en équilibre au-dessus de nos têtes. Plus fort que Saint-Jacques-de-Compostelle !



L'ermite Amadour attira des pèlerins dès le 12ème siècle. Aujourd’hui, c’est la Vierge noire de Notre-Dame-de-Rocamadour que l’on vient prier dans les sanctuaires. Croyant ou non, la visite est un must Wink .

Lorsque l'on vient à Rocamadour, on se doit de faire comme les pèlerins : on emprunte la voie Sainte, la rue de la Couronnerie, bordées de maisons médiévales et de portes fortifiées, le parvis des sanctuaires et on remonte par le chemin de croix. C'est pas facile, mais quel spectacle magnifique !

Le nom Rocamadour est une forme médiévale qui a pour origine Rocamajor. Roca désignait un abri sous roche, et major évoquait son importance. Ce nom a été christianisé à partir de 1166 avec l'invention de saint Amadour ou saint Amateur. En 1473, d'après la monographie d'Edmond Albe, le lieu fut nommé la roque de Saint Amadour. En 1618, sur une carte du diocèse de Cahors de Jean Tarde, apparut le nom de Roquemadour.

Rocamadour et ses nombreuses grottes abritaient déjà des hommes au Paléolithique comme le montrent les dessins de la Grotte des Merveilles. La grotte de Linars et son porche ont servi de nécropole souterraine et d'habitat à l'âge du bronze. Les vestiges sont déposés au musée de Cabrerets et dans le hall de la mairie de Rocamadour.

Les trois étages du village de Rocamadour datent du Moyen Âge, ils reflètent les trois ordres de la société : les chevaliers au-dessus, liés aux clercs religieux au milieu, et les travailleurs laïcs en bas près de la rivière.

C'est par la route de L'Hospitalet qu'il faut arriver à Rocamadour, et de préférence le matin, lorsque le soleil éclaire violemment le rocher. D'une terrasse formant belvédère, on découvre une remarquable vue d'ensemble. Tandis que l'Alzou serpente au fond de la vallée, se détache agrippé à la falaise du causse, l'extraordinaire profil du village, dont l'élévation, d'une hardiesse invraisemblable, est un défi à l'équilibre.

Surmonté par le fin donjon de son château, Rocamadour accroche un extraordinaire entassement de vieux logis, d'oratoires et de rocs en surplomb, aux flans escarpés de la falaise, dominant de 150 mètres le canyon de l'Alzou.

L'identité de Saint Amadour n'a pu être établie de façon formelle.Un chroniqueur rapporte qu'en 1166, "un habitant de la localité ayant manifesté le désir d'être enterré sous le seuil de la chapelle élevée à la Vierge, on y trouva en creusant la terre un corps intact , que l'on déposa auprès de l'autel pour l'exposer à la vénération des fidèles et que de nombreux miracles se produisirent depuis lors en ce lieu".

D'un promontoire aménagé entre l'Hospitalet et le Château, on découvre cette autre vue d'ensemble sur le site, surplombant la rue Roland le Preux, l'une des voies d'accès au centre du village.

Au nombre des prestigieux visiteurs de Rocamadour, on citera Henri Plantagenet, roi d'Angleterre, qui vint s'agenouiller devant la Vierge Noire suite à une guérison miraculeuse.

Le culte de Notre Dame de Rocamadour s'établit à Lisbonne, à Porto, à Séville et même en Sicile. L'étendard de Rocamadour, déployé à la bataille de Las Navas de Tolosa met en fuite les musulmans, et donne la victoire aux rois catholiques d'Espagne.

Au détour d'un virage de la route de Couzou qui serpente le long de la falaise opposée aux constructions, on découvre une autre vue de Rocamadour, avec le pigeonnier de Laguille sur la droite. Un peu d'escalade permet d'aboutir à l'arrière du pigeonnier de Laguille.



Je peux vous assurer que c'est dans l'après midi qu'il convient d'aller observer ce point de vue, pour profiter du meilleur éclairage sur le site. Le soleil sur la façade rocailleuse de ce village lui donne une allure encore plus majestueuse.



Ancienne ville fortifiée, Rocamadour a conservé de nombreux témoignages du passé. Par la Porte du Figuier qui existait déjà au 13e siècle, on pénètre dans la rue Roland le Preux, rue principale du village, bordée de magasins de souvenirs et d'échoppes d'artisans.

A hauteur de la Place de la Caretta démarre le "Grand Escalier", qui donne accès à la Cité Religieuse.

Une première volée de 141 marches conduit, en 5 paliers, à une plate-forme où s'élevaient autrefois les habitations des chanoines, aujourd'hui transformées en hôtels et magasins.



En montant ces marches, on peut apercevoir la basilique de style romano-ogival, (11e-13e siècles), qui comprend deux nefs égales de trois travées , séparées par de grosses colonnes.

Ancien palais des évêques de Tulle, le fort est un vaste bâtiment d'aspect militaire que surplombe l'énorme rocher de la falaise.



Construit au 14e siècle, le fort a été restauré au 19e siècle, par un élève de l'architecte Viollet -le-Duc. La tour d'angle du fort est surplombée par le rocher.

Le fort domine la place des Senhals, ainsi baptisée car c'est ici qu'étaient autrefois fabriqués les insignes de pèlerinage appelés "senhals" ou "sportelles".
A l'extrémité de la petite rue "de la mercerie", la porte du fort percée sous le mur d'enceinte du palais, donne accès à l'Enceinte Sacrée par un nouvel escalier de 75 marches.

Le Parvis des églises, également appelé place Saint Amadour, est un espace assez restreint autour duquel s'élèvent sept sanctuaires.

Il dessert la basilique Saint Sauveur en face de l'escalier, la crypte St-Amadour sous la basilique, la chapelle Notre Dame, ou chapelle miraculeuse à gauche, et à droite, les trois chapelles St-Jean-Baptiste, St-Blaise, Ste-Anne, tandis que la chapelle St-Michel se dresse à gauche sur une terrasse.



On peut voir au dessus de la porte de la chapelle Notre-Dame une grossière épée de fer enfoncée dans la paroi rocheuse.

La légende l'identifie à “Durandal“, la célèbre épée de Roland et raconte que, cerné par les Sarrasins et ne pouvant détruire son arme, Roland implora l'archange St-Michel et lança son épée qui, d'un seul jet, vint se planter dans le rocher de Rocamadour, loin des infidèles.

La chapelle miraculeuse, détruite en 1476 par la chute d'un rocher, a été reconstruite en gothique flamboyant. Saccagée pendant les guerres de religion et la révolution, elle a été l'objet de nouveaux travaux au siècle dernier.

Au- dessus de l'autel, on peut voir la célèbre statue de la Vierge miraculeuse aussi appelée “Vierge noire“. De petite taille (69 cm) elle est représentée assise, portant sur son genou gauche, sans le tenir, l'Enfant Jésus, au visage d'adulte.



Sculptée en bois de noyer au 12e siècle, elle était recouverte de lames d'argent dont subsistent quelques lambeaux noircis par la fumée des cierges et l'oxydation.

Dès le 11e siècle, le pèlerinage de Rocamadour fut très populaire chez les marins bretons, et une chapelle Notre Dame de Rocamadour a même été érigée à Camaret. Cette tradition explique la présence de maquettes de navires suspendues au plafond de la chapelle, parmi les ex-votos.

Bâti sur le promontoire supérieur de la falaise, le château est l'actuelle demeure des chapelains de Rocamadour. Les bâtiments actuels datent du siècle dernier et sont adossés aux restants d'un fort du 14e siècle.

Je vous présente une vue des anciens remparts auxquels est adossé le château, actuelle demeure des chanoines de Rocamadour.



Du haut des remparts, on découvre un panorama grandiose sur le canyon de l'Alzou, le causse et le cirque de rochers qui enserre le site de Rocamadour. L'accès à l'extrémité du rempart dévoile une vu panoramique inoubliable sur le site.

Depuis l'avancée des remparts, on surplombe d'environ 150 mètres la vallée de l'Alzou et la rue Roland le Preux par laquelle nous accédons au village, en passant sous la porte du Figuier. Toujours depuis l'avancée des remparts, en tournant vers la droite, se déroule la vue panoramique sur 180 degrés.



Gaffe à ceux qui ont le vertige Very Happy , l'ensemble est sublime de beauté (mais personnellement, j'avais mal dans les jambes Laughing : et oui, j'ai le vertige...).

Venir à Rocamadour, c’est s’offrir le temps de découvrir un lieu unique : n’est-ce pas l’un des plus beaux villages de France ? Le programme est riche : touristique, gastronomique, culturel et spirituel. C’est donc aussi une occasion formidable pour prendre un peu de temps pour soi et se ressourcer.

Plusieurs choses sont indissociables lorsque l'on parle de Rocamadour. En effet, on ne doit pas partir sans avoir été se promener dans la Forêt des Singes. C'est à chaque fois l'aventure Very Happy .

Dans cette forêt de 24 hectares vivent 130 macaques de Barbarie en totale liberté. On est totalement séduits par les possibilités d’observation exceptionnelles et étonnés par la proximité incroyable avec les animaux.

La vocation du parc est avant tout de permettre aux visiteurs d'approcher l'univers fascinant des primates par la découverte des magots vivant dans des conditions semblables à celles des magots sauvages.
Les nombreuses possibilités d'observation de l'espèce offertes par le site représentent une expérience particulièrement enrichissante pour les adultes et les enfants.

Outre les nombreux panneaux d'information et l'espace vidéo, des guides spécialement formés se tiennent à la disposition du public dans tout le parc pour lui apporter les renseignements souhaités.
C'est pourquoi, les visites se font librement, répondant mieux, ainsi, aux attentes de chacun.



La Forêt des Singes est aussi un centre d'études. Depuis la création du parc en 1974, des scientifiques travaillent sur des programmes de recherche dont le thème principal est le comportement social du Macaque de Barbarie, espèce évoluée et organisée.

Les guides se font un plaisir de nous retransmettre le fruit de ces investigations et nous font bénéficier ainsi d'une information de tout premier ordre.

Les Magots font aujourd'hui partie des espèces en danger classées en annexe 2 de la convention de Washington. Un recensement de 2009 estime la population sauvage à moins de 10000 individus en Algérie et au Maroc (23 000 individus en 1978).


La Forêt des Singes s'implique fortement dans la conservation de l'espèce.

• Les populations présentes dans le parc constituent une réserve génétique;
• A ce jour, deux opérations de repeuplement ont été menées à bien.
Au total, près de 600 singes ont été réintroduits dans leur habitat d'origine Nord Africain.
• La Forêt des singes sensibilise aussi les visiteurs à la protection des espèces et de leur milieux.

Lorsque nous arrivons à l'entrée du parc, on nous donne une poche de pop-corn. Au fil de la promenade, les singes viennent près de vous, on leur donne du pop-corn à la main. On doit également respecter certaines règles, à savoir ne pas les toucher.

Ce qui est stupéfiant, c’est à quel point nous leur ressemblons au niveau social…des groupes, de l’intimidation, des grimaces, des rebelles, des profiteurs…on a eu l’impression de se regarder dans un miroir.
Ces animaux restent sauvages : si on ne respecte pas leurs règles, ils répondent avec une bonne claque.

Lors de notre balade dans la forêt, on peut s'asseoir assez souvent. C'est dans ces moments-là qu'un singe viendra de poser côté de vous : j'ai toujours trouvé ces moments amusants.

Le plus de ce site comparé aux autres forêt de singes est que l on peu approcher et nourrir les singes avec des pop-corn offerts à l entrée.


Le personnel est très présent ce qui est rassurant et très à l'écoute des visiteurs.

Le décor est très agréable, très propre voire même surprenant, on ne s'attend pas à trouver une cascade.

Une petite anecdote qui m'est arrivée : en me promenant dans cette forêt avec mes filles, ma poche de pop-corn à la main, un vieux mâle très malin a accroché ma jupe avec sa patte. Je ne pouvais plus bouger (j'avais peur de sa réaction). J'ai commencé à lui donner quelques pop-corn, mais il ne lâchait toujours pas ma jupe Embarassed .

Je lui ai donc tout donné, et une fois rassasié, il est parti lol! . Ca a bien amusé mes filles Laughing .

Une autre visite est indispensable à Rocamadour : il s'agit du Rocher des Aigles.

Au Rocher des Aigles, vautours, condors, aigles, faucons, aras, cacatoès et autres perroquets, évoluent en complète liberté pendant plus d’une heure au-dessus du canyon de Rocamadour et de nos yeux émerveillés.

Un spectacle de perroquets en vol libre nous est offert, avec plusieurs espèces reproduites en captivité et originaires de différents continents, pour nous sensibiliser aux problèmes liés à la destruction des forêts tropicales et équatoriales humides.

Créé en 1977, le Rocher des Aigles accueille maintenant plus de 400 oiseaux de 60 espèces différentes. Il propose ainsi un voyage unique de découverte des rapaces et perroquets du monde entier, dans le cadre exceptionnel du site de Rocamadour. Le Rocher des Aigles se trouve à proximité du Château de Rocamadour, l'entrée se situe à 200m du parking ombragé.

Le Rocher des Aigles est un outil pédagogique et scientifique privilégié, où l'on apprend à développer ses sens et sa curiosité.

Il s'est aussi engagé au Mexique, dans l'opération Nanciyaga, pour la protection de la forêt tropicale et de sa faune. Il s'agit là d'un site superbe et préservé, où un programme d'actions vise à protéger et à réintroduire des espèces en voie de disparition.

Grâce à des techniques adaptées, le Rocher des Aigles est devenu l'un des centres de reproduction le plus performant du monde.

Le Rocher des Aigles présente l'un des plus beaux spectacles de rapaces en vol libre du monde. Il s'agit là de l'aboutissement de plus de 25 années de travail. Pendant le ballet aérien commenté au micro, mode de vie, de chasse, habitat, régime alimentaire et particularités de chaque animal nous sont expliqués.


Pygargue à tête blanche

Pygargue en vol

Le Rocher des Aigles présente aussi un spectacle de perroquets en vol libre, avec plusieurs espèces reproduites en captivité et originaires de différents continents. Il a pour but de sensibiliser le grand public sur les problèmes liés à la destruction des forêts tropicales et équatoriales humides, habitat des perroquets.

En quelques mots, je vais vous décrire le déroulement du spectacle.

On s'installe à l'ombre, assis sur des bancs en arc de cercle, sur une partie de la piste où va se dérouler le spectacle, face au grand canyon de Rocamadour. L'animateur se place au centre de la piste où se trouve un petit bassin, entre deux tours-perchoirs.

Pour que nous puisions mieux voir les prestations des rapaces, l'animateur nous demande de nous placer contre les barrières. Premier lâcher de rapaces, les vols sont majestueux dans le ciel. L'animateur nous donne tous les détails sur chaque espèce d'oiseau qui vole au-dessus de nos têtes.


Vautour fauve

Vautour de Ruppell
A l'appel de l'animalier, juste d'un mouvement de bras, les oiseaux retournent sur leurs perchoirs. Leur vision très performante leur permet de voir très loin. Yeux surdimensionnés avec zéro défaut, cellules visuelles 5 fois plus nombreuses et résolution optique 3 fois supérieure, double fovéa rétinienne et champ visuel 2,5 fois plus large, vision microscopique de près et télescopique de loin, possibilité d’amplification de la lumière et d’augmentation des contrastes, sensibilité aux rayons ultra-violets, autant de caractéristiques qui expliquent que la vision des rapaces diurnes soit 8 à 10 fois plus performante que la vision humaine.

Une autre expérience se déroule avec un autre rapace et un poisson dans le petit bassin central. L'oiseau repart en croisant ses pattes pour cacher sa proie.

On assiste ensuite à une nouvelle expérience, avec une fausse proie accrochée au bout d' une cordelette que le dresseur fait tourner autour de lui, pendant que le faucon pélerin est dans les airs. Il faut vraiment être sur place pour voir la performance de ces oiseaux.

En dernier, comme un bouquet final, on assiste au lâcher des perroquets, une expérience récente. On peut y découvrir la complicité entre le dresseur et les oiseaux.

Enfin, la dernière chose indissociable avec Rocamadour est le cabécou.

Le rocamadour est une appellation de fromage français de chèvre au lait cru entier. Il appartient à la famille des cabécous.

Il est produit dans le Quercy et bénéficie d'une AOC depuis 1995. Il tire son nom de la commune de Rocamadour dans le département du Lot.


Jadis appelé « Cabécou de Rocamadour », petit fromage de chèvre, en Occitan, l’AOC Rocamadour fait partie des plus anciens produits des Causses du Quercy. Ce célèbre fromage de la ville de la Vierge Noire est connu depuis le XVème siècle. Dans une monographie de cette époque, écrite par J. Meulet, ces petits palets de chèvre sont cités en tant que valeur de métayage et d’impôt.

L’AOC Rocamadour est un fromage « pur chèvre » fabriqué exclusivement au lait cru et entier, produit, transformé et affiné sur l’aire d’Appellation dans le respect des traditions. Il est crémeux, onctueux et fondant, révélant une odeur de chèvre, de crème ou de beurre plus ou moins prononcée avec des goûts similaires.

Dans les années 80, les producteurs de fromage ont cherché à faire connaître ce petit palet de chèvre de 35g à la France entière. Le syndicat des producteurs a alors méticuleusement élaboré un dossier de demande d’accession à l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), mettant en avant la typicité, la qualité et l’histoire de ce fromage.

Après 5 années d’effort, en travaillant avec la Chambre d’Agriculture pour améliorer la qualité de la production et moderniser les ateliers de transformation, cette démarche fut couronnée de succès : depuis le 16 juillet 1996, le Rocamadour est entré dans le Club très fermé des AOC (Appellations d’Origine Contrôlées).

Le Rocamadour permet la production d'un produit de tradition sur un territoire bien défini et permet de maintenir des emplois et une activité économique sur ce territoire et ce terroir difficile.

L’aire d’appellation regroupe l’ensemble des communes du Causse du Quercy. C’est un territoire homogène par sa géologie, sa flore et son climat, ses terrains calcaires sont propices à l’élevage caprin et à la production du Rocamadour. L’aire d’Appellation compte aujourd’hui 13 600 chèvres. En 2008, plus de 8.7 millions de litres de laits ont été transformés en fromage AOC Rocamadour par 39 fabricants, dont 36 producteurs fermiers, 1 coopérative, 2 sociétés privées et un affineur exclusif.


Chèvres alpines

Chèvres Saanen

1071 tonnes de fromages AOC Rocamadour ont été déclarées en 2008, représentant 30 millions de fromages (339 tonnes en production fermière et 732 tonnes en production artisanale).

Il existe mille et une façon de déguster l’AOC Rocamadour : le Rocamadour se savoure couramment crémeux, mais, suivant les goûts, peut être dégusté sec, libérant alors des arômes plus puissants.

Sa période de dégustation optimale s'étale d'avril à septembre après un affinage de 12 à 15 jours, mais il est aussi excellent de mars à novembre. Il peut être dégusté sur toast chaud, en salade ou seul avec du vin rouge et du pain.


Frais, sa pâte libère des saveurs subtiles de crème et de beurre avec une légère odeur de chèvre. Ses arômes se renforcent avec l'âge, lorsqu'il devient plus sec.

Le Rocamadour se conserve dans le bas du réfrigérateur ou dans un endroit frais et humide (10°C environ). Avant de le consommer, il est recommandé de le laisser 1 heure à température ambiante pour qu’il retrouve ses saveurs et son moelleux.

Le Rocamadour est un fromage que les connaisseurs apprécient tout particulièrement car il piaule : sous sa peau, on découvre son crémeux et à température, sa fine peau perle.

Perso, je peux vous dire qu'un toast au chèvre chaud, avec un peu de miel dessus, hummmm quel régal Very Happy

Chaque année, la fête du rocamadour réunit producteurs, consommateurs et curieux le weekend de Pentecôte. D'autres AOC ou productions fromagères sont invitées depuis le début de cette fête en 1990. C'est une des rares fêtes exclusivement fromagère du sud-ouest de la France.



Bisouuuus à tous


























Dernière édition par victoria le Mar 10 Avr - 17:56, édité 26 fois
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Découverte de Rocamadour

Message  mesange le Ven 6 Avr - 17:25

Merci, ma victoria ! je sens que je vais me régaler.
J'attends la suite avec impatience. Tu pourras parler de ce beau village mieux que personne.

Gros bisous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Découverte de Rocamadour

Message  mesange le Sam 7 Avr - 20:07

Waouh ! c fantastique, la visite de ce village, et vertigineux aussi ! Cà fait un peu penser au Mont Saint Michel.
Mais on a l'impression que tout ce village est en équilibre.

Merci, ma victoria, j'attends la suite ! eh oui, je suis insatiable.
Gros bisous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de Rocamadour

Message  victoria le Dim 8 Avr - 8:09


Merci ma Mesange pour tes superbes commentaires, ça me fait très plaisir Very Happy .

Oui, ce village est très particulier, c'est pas pour rien qu'il est classé au patrimoine de l'UNESCO. C'est un véritable dépaysement que de le visiter tu sais, et si tu as l'occasion, viens, je peux t'assurer que tu ne seras pas déçue Laughing .

Je file à la douche, et je m'y remets lol!


Gros bisouus ma belle
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Découverte de Rocamadour

Message  mesange le Mar 10 Avr - 18:16

J'ai lu ton reportage tout entier, c'est vraiment génial. On a l'impression d'y être. Ce village est vraiment passionnant, son histoire est étonnante.
On voit que tu aimes ce village, qui est bien conservé.
J'espère qu'un jour j'irai vadrouiller là-bas.
Les singes sont très expressifs, presque humains, c'est vrai. Même les biquettes sont sympas. Et je goûterai volontiers du cabecou, on connait les gourmandes...

Encore merci, ma victoria, d'avoir répondu si vite à ma demande.
Bisous à tous.
avatar
mesange

Messages : 480
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 81
Localisation : près de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de Rocamadour

Message  victoria le Mar 10 Avr - 19:43


C'est vrai que l'on ne peut parler de ce site qu'avec passion, et je suis ravie que ce post t'ait plu.

Faut avouer que ce village est splendide, j"adore cet endroit oui, et les animaux que l'on y rencontre, surtout les singes, sont fabuleux.

Les balades au sein de ce paysage sont géniales, et la gastronomie met en éveil tous les sens Laughing .


Bisouuus à vous
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de Rocamadour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum