notre petite planete

Belcastel, un site exceptionnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Belcastel, un site exceptionnel

Message  victoria le Ven 25 Avr - 22:20

Bonjour à tous,


Situé à 24 kms de Rodez, au bord de la rivière Aveyron, Belcastel est un village de carte postale avec son château dominateur, son pont et son église.



Au début du XXe siècle, on ne pouvait accéder au village de Belcastel que par des chemins difficiles. On découvrait alors, sur le roc vertigineux qui dominait les pauvres maisons du village, les restes encore formidables du château fort.

C’est en 1974 que Fernand Pouillon, l’un des plus grands architectes de son temps, (un architecte du Lot-et-Garonne) acheta le château en ruine et entreprit immédiatement sa rénovation.


Grâce au dévouement et à l’active bonne volonté de tous ses collaborateurs, mais également de l’ensemble de la population du village qui le regardait comme un de ces génies orientaux capables de faire surgir des palais du néant, le château retrouva sa gloire d’antan. Cette extraordinaire initiative avait évidemment encouragé les espoirs des habitants du village qui, forts de son exemple, s’employèrent à redonner vie à l’ensemble du bourg en restaurant les maisons particulières et les institutions collectives.

Mais il ne s’agit pas d’un village-musée. Des artistes contemporains lui apportent  leur caution, tels Casimir Ferrer, auteur d’un extraordinaire Chemin de croix exposé dans l’église, et tous ceux qui participent aux expositions périodiques. Grâce à toute sa population, Belcastel est devenu un des plus beaux villages de France.

C’est indéniablement l’un des plus beaux châteaux de l’Aveyron qui domine le village. L’imposant édifice date du XIe siècle. Il  est constitué d’un donjon carré et de tours d’angles. On y pénètre par un pont levis et on peut admirer le travail de restauration de l’architecte Fernand Pouillon.

C’est à la fois un monument historique et une galerie d’art qui  attendent le touriste lors de sa visite. En effet, des expositions sur le monde de l’illustration sont proposées tout au long de l’année.

Lové au fond de la vallée de l’Aveyron, le petit village de Belcastel suit le cours sinueux de la rivière.

La réhabilitation du château du XIème et XIIème et XVème siècles par Fernand Pouillon, architecte mondialement connu, de 1975 à 1982, qui y mit sa passion et son talent, donna un nouvel essor à ce village en ruine.

A son décès, il fut enterré dans le petit cimetière de Belcastel, le regard tourné vers son œuvre ultime.

Une nouvelle municipalité se met en place en 1983, avec à sa tête son Maire, Claude Cayla, le second bâtisseur de ce site majestueux.

La restauration des maisons du bourg et du petit patrimoine démarra en 1985, Belcastel mit une quinzaine d’années pour sortir de ses ruines.

Titanesque fut le travail réalisé : Métiers à ferrer, four banal, vieilles maisons du Xème et XVIIIème siècles, pont du XVème avec sa Croix, calades, mise en valeur de sites tels que les chaises du seigneur, le site du Roc d’Anglards avec son fort du Xème siècle en ruine, le site de la Vierge du Lourdou avec son chemin de croix.

L’église ainsi que son pourtour a subi une restauration plus que nécessaire, elle renferme des trésors classés, la statue du gisant du seigneur Alzias de Saunhac, maître de ces lieux, ainsi que quatre statues d’une valeur exceptionnelle.

Belcastel fait partie des points forts de l’Aveyron, tout comme les autres Plus Beaux Villages, dans ces grands espaces aveyronnais, tels des louis d’or dispersés dans cet Aveyron profond. Ils méritent le détour.

C’est aussi le siège de l’Association "Les Plus Beaux Villages de France en Aveyron" qui en compte 10 : Belcastel, Brousse-le-Château, Conques, La Couvertoirade, Estaing, Najac, Peyre, Saint Côme d’Olt, Sainte Eulalie d’Olt, Sauveterre-de-Rouergue.

Le Château de Belcastel est une imposante bâtisse médiévale qui fut la demeure de la famille de Saunhac

Belcastel, c'est tout d'abord une forteresse construite sur une petite émergence rocheuse située au bord immédiat de l'Aveyron.

Ce village n'est pas un nid d'aigle, mais ce magnifique château, fondé aux alentours des années 1040, fut achevé au XVe siècle par Alzias de Saunhac, seigneur de Belcastel, qui fit aussi construire l'église du bourg, de l'autre côté d'un pont qui joint les deux rives de l'Aveyron. Jadis s'y affrontaient Ruthènes et Segalis.

Ce château du Moyen Âge (dont les fondations remonteraient au IXe siècle) avait été abandonné à son sort depuis au moins le XVIIe siècle.

Pendant la Révolution française, le château et ses environs servirent un temps de refuge à Pierre Firmin Marie de Barrau, un noble aveyronnais traqué par les autorités révolutionnaires.

Un grand bond dans le temps plus tard, nous voilà en 1975. Le grand architecte Fernand Pouillon tombe éperdument amoureux des ruines. Il rachète le château et le relève durant sept longues années de travaux.

L'homme s'éteint en 1986. Ses héritiers, au fil des ans, n'arrivent plus à assumer l'entretien de la bâtisse, qui doit être vendue en 2005 à des Américains.

Les richissimes Nicholas et Heidi Leone ont largement investi dans un château dédié au public, avec sa collection d'armement médiéval.

Sans l'intervention de ce grand architecte Lot-et-Garonnais, nous ne verrions pas grand chose aujourd'hui de cet édifice magnifique qui domine majestueusement la vallée de l'Aveyron.

En dix ans, entre l'achat des ruines en 1974 et la fin des gros travaux en 1982, Fernand Pouillon a réussi le pari insensé de redonner naissance à l'ancienne forteresse des Saunhac de Belcastel.

Grâce à sa notoriété de mécène et d'éditeur de livres d'art, Fernand Pouillon fit connaître Belcastel au cours des années 70.  Il y invita Claude Pompidou et Françoise Sagan, tandis que Juliette Greco, Claude Nougaro et Georges Moustaki donnèrent des récitals au village.

Bâtie voici 1 000 ans à même la roche, cette magnifique forteresse surplombe l'un des 10 plus beaux villages de France que compte l'Aveyron. Le célèbre architecte, Fernand Pouillon, avait élu domicile dans ce château après l'avoir restauré. Pour la première fois, cinq niveaux sont aujourd'hui accessibles au public. Les visiteurs profiteront de points de vue saisissants, et pourront admirer une collection unique d'armures originales du 16ème siècle, ainsi que de nouvelles expositions temporaires : peintures et sculptures. Une chambre d'hôtes est à louer dans le château.

Le public peut visiter librement l'extérieur et l'intérieur du Château sobrement meublé  pendant 45 minutes, ou bien des heures, à l'aide dune brochure riche en détails historiques. La visite permet d'appréhender l'architecture et l'histoire, d'admirer six expositions uniques, une collection d'armures originales, une salle rendant hommage à l'architecte Fernand Pouillon, de magnifiques points de vue, l'une des dernières douves en eau encore en service en Europe, et enfin, de profiter des cours et jardins pour pique-niquer.

La visite aujourd'hui  fera découvrir au touriste les remparts, dont l'épaisseur moyenne est d'un mètre. Une échauguette vient compléter le dispositif de défense du château. Tout autour, les douves qui ont été taillées dans le rocher et qui sont alimentées par le captage d'un petit cours d'eau en amont sont profondes de 7 mètres à hauteur du Pont-levis.



Celui-ci est entouré de tours rondes d'où l'on pouvait tirer sur l'assaillant. Le touriste remarquera son ingénieux système de fermeture par balancier avec contre-poids.

Au coeur du château, la cour avec son donjon de forme carrée qui culmine à 38 mètres de hauteur. Sa construction est sans doute antérieure au 13ème siècle. Une chapelle basse et une chapelle pour le seigneur construite sur la première (disposition identique à celle de la Sainte Chapelle de Paris) sont toujours visibles aujourd'hui. La chapelle basse est un édifice préroman (IX ou Xème siècle) à nef unique qui conserve des fragments dune fresque.

A l'intérieur de la partie rendue habitable par Fernand Pouillon, on trouve de magnifiques pièces de grandes dimensions, des cheminées monumentales, des aménagements particuliers et des chambres dans le donjon.

Suite à la restauration du château de Belcastel, de nombreuses vocations sont nées. Ainsi de nombreuses maisons qui entourent le château ont fait l'objet de restauration, tout comme les ruelles pavées de galets ronds, le four à pain, le puit.

La plus ancienne mention du Château date de 1040, il appartenait alors à la famille Belcastel.

On se doit également de se balader sur le pont du 15ième siècle, ouvrage à dos d'âne et cinq voûtes en arc brisé qui conduit le touriste à l'église Sainte Marie-Madeleine, elle aussi du 15ième siècle.

Aujourd'hui le village est classé dans l'association les plus beaux villages de France, et accueille un très grand nombre de visiteurs tout au long de l'année.


En cours......
avatar
victoria
Admin

Messages : 905
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 49
Localisation : Marmande (47)

http://notrepetiteplanete.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum